Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Réglementations

Conservateurs : La Commission européenne réduit de nouveau le champ des possibles

La Commission européenne a révisé à la baisse les concentrations autorisées de deux parabènes dans les produits cosmétiques et a interdit leur utilisation dans certains produits pour bébés. Les possibilités d’utilisation de méthylisothiazolinone (MI) et de méthylchloroisothiazolinone (MCI) sont également restreintes.

Ces nouvelles mesures font suite à une évaluation des risques réalisée par le comité scientifique pour la sécurité des consommateurs (CSSC).

© Olga Miltsova / shutterstock.com

© Olga Miltsova / shutterstock.com

Nouvelles restrictions sur les parabènes

La première mesure adoptée par la Commission [1] consiste à abaisser la concentration maximale autorisée pour le propylparaben et le butylparaben : la limite autorisée, qui est actuellement de 0,4% lorsque ces agents conservateurs sont utilisés seuls et de 0,8% lorsqu’ils sont mélangés à d’autres esters, va passer à 0,14%, qu’ils soient utilisés seuls ou en mélange.

Par ailleurs, l’utilisation de ces deux agents conservateurs est interdite dans les produits sans rinçage destinés à être appliqués sur la zone du siège des enfants de moins de trois ans étant donné, précise la Commission, « que le risque de pénétration percutanée est plus élevé en présence d’une irritation et occlusion de la peau qu’avec une peau intacte. »

Les nouvelles règles s’appliqueront aux produits mis en rayon après le 16 avril 2015. Les produits non conformes devront être retirés du marché au plus tard le 16 octobre 2015.

Téléchargez ci-dessous le Règlement (UE) No 1004/2014 :

RÈGLEMENT (UE) No 1004/2014

RÈGLEMENT (UE) No 1004/2014

La Commission a interdit en début d’année l’utilisation dans les produits cosmétiques de cinq autres parabens, à savoir l’isopropylparaben, l’isobutylparaben, le phénylparaben, le benzylparaben et le pentylparaben, en raison de l’absence des données nécessaires à leur réévaluation. [2] Ces substances devront être bannies des produits mis sur le marché après le 30 octobre 2014. Cette décision reflétait toutefois l’état des lieux dans l’industrie européenne, qui avait largement cessé d’utiliser ces conservateurs.

Limitation du mélange MCI/MI

La deuxième mesure [3] prévoit l’interdiction du mélange de méthylchloroisothiazolinone (et) méthylisothiazolinone (MCI/MI) dans les produits sans rinçage comme les crèmes pour le corps. Cette décision vise à réduire le risque de développement d’allergies cutanées et l’incidence de ces allergies.

Téléchargez ci-dessous le Règlement (UE) No 1003/2014 :

RÈGLEMENT (UE) No 1003/2014

RÈGLEMENT (UE) No 1003/2014

Ce mélange peut toutefois continuer à être utilisé dans les produits à rincer, comme les shampoings et les gels douche, à une concentration maximale de 0,0015 % d’un mélange dans un rapport 3:1 de MCI/MI.

La mesure s’appliquera aux produits mis sur le marché après le 16 juillet 2015. Les produits non conformes devront être retirés du marché au plus tard le 16 avril 2016. Au mois de décembre dernier, Cosmetics Europe, l’association représentant les fabricants de cosmétiques en Europe, avait déjà recommandé de ne plus utiliser de méthylisothiazolinone (MIT) dans les produits pour la peau non rincés, y compris les lingettes cosmétiques.

Pas de changement pour le méthylparaben et l’éthylparaben

La Commission a toutefois tenu à rappeler l’importance des conservateurs pour la sécurité des consommateurs. «  Les agents conservateurs ont une fonction très utile dans les produits cosmétiques puisqu’ils empêchent le développement d’agents pathogènes dans ces produits que nous utilisons tous les jours. Nous devons toutefois veiller à ce qu’ils garantissent un niveau maximal de protection. », a ainsi déclaré le commissaire européen chargé de la politique des consommateurs, M. Neven Mimica.

Le statut des autres parabènes, tels que le méthylparaben et l’éthylparaben, est demeuré inchangé. La Commission européenne a d’ailleurs rappelé que le Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs (CSSC) a maintes fois confirmé qu’ils étaient sans danger pour la santé. «  Ils comptent par ailleurs parmi les agents conservateurs les plus efficaces, » a précisé la Commission.

Vincent Gallon, avec AFP/Relaxnews

Notes

[1] Règlement (UE) No 1004/2014 de la Commission du 18 septembre 2014 modifiant l’annexe V du Règlement (CE) no 1223/2009 du Parlement européen et du Conseil relatif aux produits cosmétiques

[2] Règlement (UE) nº 358/2014 de la Commission

[3] Règlement (UE) No 1003/2014 de la Commission du 18 septembre 2014 modifiant l’annexe V du règlement (CE) no 1223/2009 du Parlement européen et du Conseil relatif aux produits cosmétiques

© 2014 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Clean Beauty in London se tiendra les 12 et 13 octobre 2020

Un nouveau salon dédié à la clean beauty à Londres

Nommé Clean Beauty in London, ce nouvel événement a pour objectif de rassembler sous un même toit des experts, des scientifiques, des fournisseurs, des marques, des influenceurs et des journalistes pour « construire l’avenir de la clean beauty ». Le salon, qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2020 à The Brewery, un espace événementiel situé (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
L'Inde s'affirme comme le prochain géant de la beauté

Asia Cosme Lab
L’Inde s’affirme comme le prochain géant de la beauté

Grâce à une population jeune en croissance (première population de jeunes dans le monde), à l’émergence d’une vaste classe moyenne, et à un meilleur accès à Internet dans les zones urbaines et rurales, l’Inde s’apprête à devenir le prochain géant de la beauté après la Chine. Asia Cosme Lab immergé dans le fascinant marché indien, où tradition et (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer