Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances

Bologne, Barcelone, Düsseldorf... le coronavirus impacte les grands salons cosmétiques

Alors que les reports de salons se multiplient, en Asie comme en Europe, le calendrier de communication des marques et fournisseurs de l’industrie des cosmétiques se trouve bouleversé.

Pour les industriels et les marques, le report ou l'annulation des salons...

Pour les industriels et les marques, le report ou l’annulation des salons complique l’accès aux innovations.(Photo : © Lionel Bonaventure / AFP)

Le report du salon Cosmoprof Worldwide Bologna, l’un des principaux événements de l’industrie mondiale des cosmétiques, a fait l’effet du bombe. Le salon devrait normalement se tenir du 11 au 15 juin 2020, sous réserve que la situation évolue positivement en Italie. Ce sont ensuite les organisateurs du salon in-cosmetics Global, qui devait se tenir à la fin du mois à Barcelone, qui ont été contraints d’annoncer le report de l’événement du 30 juin au 2 juillet 2020.

Plusieurs autres salons ont également été reportés :

- PCHI China, le premier à avoir été reprogrammé, devrait se tenir du 02 au 04 juin 2020 à Shanghai,
- Beauty Düsseldorf et Top Hair - Die Messe Düsseldorf se tiendront du 18 au 20 septembre 2020,
- initialement prévu du 08 au 09 avril 2020, MakeUp in Shanghai et Luxe Pack Shanghai, devraient avoir lieu du 07 au 8 juillet 2020 au Shanghai Exhibition Center,
- La 12e édition d’Esxence - The Art Perfumery Event à Milan a été reportée du 30 mai au 2 juin 2020, de même que le salon Experience Lab.,
- le salon M.A.D.E. Paris, initialement prévue les 17 et 18 mars, est reporté aux 13 et 14 mai 2020,

Par ailleurs, le salon TFWA Asia-Pacific qui devait se tenir à Singapour du 10 au 14 mai a été annulé. Tout comme le colloque U’Cosmetics, initialement prévu les 19 mars et 20 mars à Guingamp.

En revanche, les organisateurs du World Perfumery Congress (WPC), qui doit se tenir du 02 au 04 juin 2020 au Miami Beach Convention Center, ont confirmé que l’événement aurait lieu comme prévu.

Dans un contexte où de nombreuses grandes entreprises ont décidé de limiter les déplacements de leurs équipes, ces reports perturbent la communication des fournisseurs. Alors qu’au mois de novembre le salon Cosmoprof Asia avait été perturbé par les manifestations à Hong Kong, l’accès aux innovations se complique encore.

Bien sûr, le report ou l’annulation des salons internationaux n’est qu’un des nombreux problèmes liés à l’épidémie de Covid-19.

Plus de 110.000 cas de Covid-19 ont été enregistrés dans plus de 100 pays depuis le début de l’épidémie en décembre à Wuhan, en Chine. Selon un bilan de l’AFP basé sur des sources officielles, l’épidémie a tué 3862 personnes, la grande majorité des décès se trouvant en Chine. L’Europe a passé lundi le cap des 500 décès liés au coronavirus. À elle seule, l’Italie compte 463 décès.

La situation désorganise de nombreuses chaines d’approvisionnement et impacte massivement les ventes en travel retail et de produits de luxe. L’urgence sanitaire se double ainsi d’une alerte économique, avec un lundi noir sur les places boursières qui ont signé leur pire résultat depuis la crise de 2008, comme Paris (-8,4%), Francfort, Madrid et Milan (-11%).

V.G. et AFP/Relaxnews

© 2020 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

L’édition 2020 de MakeUp in Paris remplacée par une plateforme virtuelle

La décision du gouvernement d’interdire les rassemblements de plus de 100 personnes jusqu’à cet été a finalement mis un terme aux derniers espoirs des organisateurs du salon MakeUp in Paris. L’événement B2B, qui devait se tenir les 18 et 19 juin au Carrousel du Louvre, sera finalement remplacé par une plateforme virtuelle. « Afin de...

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Chine : refonte en vue du cadre réglementaire des cosmétiques

ChemLinked
Chine : refonte en vue du cadre réglementaire des cosmétiques

Le cadre actuel de la réglementation des cosmétiques en Chine est le Règlement sur la surveillance de l’hygiène des cosmétiques (CHSR), qui est mis en œuvre depuis 30 ans et auquel seules de légères améliorations ont été apportées depuis. Depuis 2013, la Chine a entrepris de modifier ce règlement général et l’a renommé Règlement sur la...

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer