Colors & Effects - la marque de BASF dédiée aux pigments - a choisi de démontrer son engagement à produire de manière durable des flocons de mica naturels dans une visite vidéo illustrant visuellement l’origine du matériau.

Selon un rapport publié en mars 2018 par l'organisation non gouvernementale...

Selon un rapport publié en mars 2018 par l’organisation non gouvernementale Terre des Hommes (TDH), basée en Suisse, environ 22 000 enfants travaillent dans des mines de mica en Inde, d’où est extraite environ un quart de l’offre mondiale de mica.

Alors que les consommateurs prennent de plus en plus conscience que les activités d’extraction du mica en Inde, au Pakistan et dans d’autres parties du monde, ne sont pas toujours éthiques, impliquant même le travail d’enfants dans des conditions parfois comparées à de l’esclavage, le spécialiste des pigments a choisi de fournir à ses clients une transparence totale sur ses approvisionnements intégralement issus de sa mine de Hartwell, en Géorgie, aux États-Unis.

Préoccupations éthiques

Selon un rapport publié en mars 2018 par l’organisation non gouvernementale Terre des Hommes (TDH), basée en Suisse, environ 22 000 enfants travaillent dans des mines de mica en Inde, d’où est extraite environ un quart de l’offre mondiale. Le mica est utilisé dans des produits tels que les cosmétiques et les peintures. Mais ses qualités - schistosité parfait, flexibilité élasticité, inertie chimique, infusibilité, faible conductivité thermique et électrique et rigidité diélectrique élevée - expliquent la large utilisation du minéral dans de nombreux secteurs, notamment dans l’industrie électronique. Mais, la ceinture de mica indienne - principalement les États de Jharkhand et Bihar - est une des régions les plus pauvres du pays et connaît des taux d’analphabétisme et de chômage élevés.

Approvisionnement américain

La division Colors & Effects de BASF affirme que 100% des flocons de mica qu’elle utilise pour la fabrication de pigments à effets destinés aux revêtements, aux plastiques, aux peintures et aux cosmétiques provient de sa mine américaine. « Avec notre chaîne d’approvisionnement en Amérique du Nord nous contrôlons le mica depuis la source, ce qui permet de garantir l’absence totale de travail d’enfants et de mettre l’accent sur la préservation de l’environnement », explique Colours & Effects.

Une visite vidéo de la mine est ainsi disponible sur le site internet de Colors & Effects afin d’expliquer les pratiques minières sur le site de Hartwell et sur les personnes qui y travaillent.

« Le respect des normes internationales du travail, notamment l’abolition du travail des enfants, est un principe clef de l’activité de Colours & Effects. C’est notre responsabilité de fournisseur de pigments parmi les leaders mondiaux, de mener des discussions au sein de réseaux clés de l’industrie en vue de promouvoir des solutions durables », explique la division pigments de BASF.

Selon TDH, l’industrie cosmétique achète 18% de la production mondiale de mica, se classant au 5e rang derrière l’industrie électronique (26%), les peintures et revêtements (24%) et la construction (20%).