Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Ingrédients & formulation

BASF ouvre un laboratoire au Nigéria pour mieux répondre aux besoins cosmétiques des consommateurs africains

Avec son nouveau laboratoire d’application technique pour le Personal Care au Nigéria, BASF entend développer ses compétences en matière de formulation pour le marché des produits cosmétiques en Afrique sub-saharienne. Le fournisseur d’ingrédients cosmétiques veut notamment proposer de nouvelles solutions pour le soin de la peau et des cheveux des consommateurs africains.

Avec son nouveau laboratoire d'application au Nigéria, BASF veut aider ses...

Avec son nouveau laboratoire d’application au Nigéria, BASF veut aider ses clients à développer des formulations répondant aux besoins des consommateurs en Afrique subsaharienne.

La division Care Creations de BASF vient d’inaugurer officiellement son nouveau laboratoire de d’application pour cosmétiques et produits de toilettes à Lagos, au Nigéria. Intégré au réseau mondial de technologie d’application de BASF comprenant 21 pays, ce nouveau laboratoire fait partie du nouveau siège régional de BASF pour l’Afrique de l’Ouest, inauguré à Lagos en octobre dernier et se trouve au cœur d’un des principaux marchés cosmétiques en Afrique subsaharienne. BASF entend ainsi fournir sur place un service technique pour la formulation de soins pour la peau et les cheveux en Afrique subsaharienne. Parallèlement, l’entreprise renforce son réseau marketing et vente dans la région.

Au-delà de l’aide à la formulation, ce nouveau laboratoire va permettre à BASF d’étendre son offre de solutions pour le développement d’allégations adaptées à la demande des consommateurs en Afrique sub-saharienne.

« Des solutions personnalisées répondant aux besoins spécifiques des consommateurs dans différents marchés sont essentielles pour la croissance de nos activités. Grâce à notre présence élargie et à l’investissement dans un nouveau laboratoire d’application en Afrique subsaharienne, nous proposons sur place à nos clients une expertise technique ainsi que des informations approfondies sur le marché. De cette manière nous rendons possible le développement local de produits sur mesure répondant aux besoins spécifiques des cheveux et de la peau de la population africaine », explique Dirk Mampe, Vice President Business Management Personal Care Solutions Europe.

Un marché prometteur 

Le marché des produits de beauté au Nigéria connait l’une des croissances les plus rapides d’Afrique subsaharienne. Toutefois, les cheveux et la peau, et par conséquent les habitudes de consommation locales, sont très différents des autres zones ce qui nécessite des solutions sur mesure.

« Les cheveux africains sont très spécifiques et se caractérisent par des pliures et des courbures en forme de spirale le long de la tige du cheveu, une section transversale elliptique et une cuticule moins épaisse que pour les autres types de cheveux. Ces particularités rendent les cheveux africains naturels plus difficiles à démêler et davantage sujets à la casse, nécessitant des soins sur mesure pour les maintenir en bonne santé. Les coiffures répandues telles que les cheveux afro naturels, les cheveux défrisés chimiquement, les dreadlocks et l’utilisation d’outils coiffants, comme les fers à lisser, nécessitent également l’utilisation de produits adaptés, » explique BASF.

La division Care Creations de BASF vient d'inaugurer officiellement son...

La division Care Creations de BASF vient d’inaugurer officiellement son nouveau laboratoire de technologie d’application pour cosmétiques et produits de toilettes à Lagos, au Nigéria.

Tout comme les cheveux, les types de peau africains présentent des caractéristiques spécifiques. BASF souligne notamment une quantité relativement élevée de mélanine protectrice, de lipides cutanés, une production accrue de sébum, ainsi qu’une surface des pores relativement importante. « Un nettoyage intensif et délicat, associé à des produits de soin cutané appropriés, préservant l’équilibre entre hydratation et production de sébum, permet d’améliorer la texture de la peau, » précise l’entreprise.

L’ouverture de ce laboratoire marque ainsi une étape importante dans le développement de produits adaptés aux demandes et aux tendances locales.

V.G.

© 2019 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

L’édition 2020 de MakeUp in Paris remplacée par une plateforme virtuelle

La décision du gouvernement d’interdire les rassemblements de plus de 100 personnes jusqu’à cet été a finalement mis un terme aux derniers espoirs des organisateurs du salon MakeUp in Paris. L’événement B2B, qui devait se tenir les 18 et 19 juin au Carrousel du Louvre, sera finalement remplacé par une plateforme virtuelle. « Afin de...

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Chine : refonte en vue du cadre réglementaire des cosmétiques

ChemLinked
Chine : refonte en vue du cadre réglementaire des cosmétiques

Le cadre actuel de la réglementation des cosmétiques en Chine est le Règlement sur la surveillance de l’hygiène des cosmétiques (CHSR), qui est mis en œuvre depuis 30 ans et auquel seules de légères améliorations ont été apportées depuis. Depuis 2013, la Chine a entrepris de modifier ce règlement général et l’a renommé Règlement sur la...

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer