Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

Yuka : Après l’alimentaire, les cosmétiques

Lancée en janvier 2017 pour aider les consommateurs à décrypter rapidement les étiquettes des produits alimentaires en synthétisant leur composition sous la forme d’une note et d’un code couleur (vert, orange, rouge), l’application Yuka dispose depuis le 27 juin 2018 d’un onglet « cosmétiques ».

Comme pour les aliments, il suffit aux utilisateurs de scanner le code barre du produit au sujet desquels ils souhaitent en savoir plus. Chaque ingrédient se voit attribuer un niveau de risque, basé sur l’état de la science à ce jour. « Le niveau de risque a été évalué en fonction des principaux effets que l’ingrédient peut avoir sur la santé : perturbateur endocrinien, cancérogène, allergène ou irritant, » explique Julie Chapon, co-créatrice de l’application.

Gels douche, crèmes, dentifrices, shampooings, déodorants, maquillage : plus de 100.000 produits sont déjà référencés, mais contrairement aux aliments, l’application ne propose pas encore pour les cosmétiques d’alternative « plus saine » au produit scanné. Comme sur l’alimentaire, le fonctionnement est collaboratif puisque les utilisateurs peuvent ajouter eux-mêmes dans l’application les produits que Yuka ne reconnait pas encore et ainsi contribuer à enrichir la base.

Un an et demi après son lancement, l’application compterait 4,5 millions d’utilisateurs. L’analyse des cosmétiques n’est pour l’instant disponible que pour la version iOS. La version Android est quant à elle prévue pour novembre 2018.

Plusieurs applications (Cleanbeauty, INCI Beauty, Pharmapocket, Cosmethics) proposent déjà une analyse des produits cosmétiques à partir du scan de leur étiquette. Une méthode qui a le défaut de mal prendre en compte les éventuels changements de formulation. Du côté de l’industrie, on critique le manque de fondement scientifique des jugements portés par ces applications qui rencontrent néanmoins un certain succès auprès des consommateurs.

V.G.

Portfolio

© 2018 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Clean Beauty in London se tiendra les 12 et 13 octobre 2020

Un nouveau salon dédié à la clean beauty à Londres

Nommé Clean Beauty in London, ce nouvel événement a pour objectif de rassembler sous un même toit des experts, des scientifiques, des fournisseurs, des marques, des influenceurs et des journalistes pour « construire l’avenir de la clean beauty ». Le salon, qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2020 à The Brewery, un espace événementiel situé (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
L'Inde s'affirme comme le prochain géant de la beauté

Asia Cosme Lab
L’Inde s’affirme comme le prochain géant de la beauté

Grâce à une population jeune en croissance (première population de jeunes dans le monde), à l’émergence d’une vaste classe moyenne, et à un meilleur accès à Internet dans les zones urbaines et rurales, l’Inde s’apprête à devenir le prochain géant de la beauté après la Chine. Asia Cosme Lab immergé dans le fascinant marché indien, où tradition et (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer