Le géant des biens de consommation a annoncé revoir son organisation afin de la rendre plus simple et davantage centrée sur ses différents pôles d’activités.

La société va abandonner son organisation matricielle actuelle pour se restructurer autour de cinq business units  :

- Beauty & Wellbeing (comprenant les catégories hair care, skin care, vitamines, minéraux et suppléments, ainsi que Unilever Prestige) ;
- Personal Care (hygiène de la peau, déodorants et hygiène dentaire) ;
- Home Care ;
- Nutrition ;
- et Ice Cream.

Chacune de ces entités « sera entièrement responsable de sa stratégie, de sa croissance et de ses bénéfices à l’échelle mondiale », note l’entreprise dans un communiqué.

Cette organisation plus simple doit donner plus d’agilité au groupe qui cherche à accélérer sa croissance, notamment sous la pression de ses actionnaires, et après l’échec d’une tentative d’acquisition de l’activité Consumer Healthcare du groupe pharmaceutique britannique GSK.

Dans le cadre de la nouvelle structure, Fernando Fernandez, actuellement EVP Latin America, a été nommé président de la business unit Beauty & Wellbeing, et Fabian Garcia, actuellement President North America, a été nommé à la tête du Personal Care. Peter ter Kulve continuera à diriger le Home Care et Hanneke Faber prendra la tête de la business unit Nutrition, tandis que Matt Close dirigera la business unit Ice Cream.

Ces nominations prendront effet le 1er avril 2022.

Selon Unilever, cette refonte organisationnelle se traduira par une suppression d’environ 1 500 postes d’encadrement dans le monde. Toutefois, elle ne devrait pas avoir d’impact sur les effectifs dans les usines du groupe.