BASF Beauty Creations - la division consacrée aux ingrédients actifs cosmétiques, issue de la fusion de BASF Beauty Care Solutions et des Laboratoires Sérobiologiques après le rachat de Cognis - a développé Ultra Filling Spheres, une nouvelle version des Filling Spheres, son précédent concept de comblement des rides.

Modélisation du concept des Ultra Filling Spheres : capacités d'absorption

Modélisation du concept des Ultra Filling Spheres : capacités d’absorption

« La formation des rides est l’une des principales préoccupations des consommateurs d’aujourd’hui dans la mesure où rides et ridules constituent le signe le plus visible du vieillissement. Parmi les traitements qui actuellement disponibles, les produits de comblement dermique demeurent parmi les plus populaires  », explique la société dans un communiqué.

Acide hyaluronique et konjac

Les Ultra Filling Spheres [1] sont composées de deux biopolymères : l’acide hyaluronique, de faible poids moléculaire (<40 kDa), et le konjac, un polysaccharide au poids moléculaire élevé (> 200 kDa) et doté d’importantes propriétés hygroscopiques. Le système sous-jacent repose sur la capacité des sphères réticulées et déshydratées à pénétrer les couches supérieures de l’épiderme et à absorber l’eau qui s’évapore de la profondeur du derme.

« La réticulation de deux composants forme de petites sphères qui, après séchage, se transforment en Ultra Filling Spheres. Grâce à leurs excellentes propriétés hygroscopiques, le volume des sphères augmente rapidement en présence de la réserve d’eau cutanée et elles agissent alors en repulpant la peau de l’intérieur vers l’extérieur ce qui se traduit par le lissage des rides et ridules à la surface de la peau, » détaille BASF Beauty Creations.

Tests d’efficacité

En présence d’eau, les Ultra Filling Spheres s’avèrent disposer d’une plus grande capacité à gonfler que les Filling Spheres de la précédente génération, et ce grâce aux propriétés du Konjac.

Vue des capacités de gonflement de la stratum corneum par les Filling...

Vue des capacités de gonflement de la stratum corneum par les Filling Spheres en comparaison avec la generation précédente de Filling Spheres (résultats de tests ex vivo)

Selon BASF Beauty Creations, les tests ex vivo ont mis en évidence des performances accrues par rapport à la génération antérieure : « leur capacité d’absorption de l’eau est respectivement 24 fois supérieure en poids et 17 fois supérieure en volume, en outre, elles ont démontré une capacité de rétention d’eau 20% plus élevée (par détermination tubo gravimétrique) et entrainent une augmentation de 17% de l’épaisseur de la couche cornée (mesure ex vivo), toujours par rapport à la génération précédente de Filling Spheres. »

BASF recommande de prédisperser les sphères dans la phase huileuse avant de créer l’émulsion et de les utiliser dans une concentration comprise entre 0,5 et 3,0% dans les formulations. Elles ne doivent pas être utilisées dans un gel aqueux ou des émulsions en phase huileuse à moins de 20%.