L’Assemblée Générale de Cosmetic Valley a réélu, à l’unanimité, Marc-Antoine Jamet, Secrétaire Général du Groupe LVMH, pour un troisième mandat à la présidence du Pôle de Compétitivité.

Dans le cadre de ce nouveau mandat, la mission de Marc-Antoine Jamet est favoriser une coordination nationale de la filière française de la parfumerie-cosmétique.

Marc-Antoine Jamet

Marc-Antoine Jamet

La Cosmetic Valley fédère 800 entreprises, avec des grands groupes français et 80% de PME/TPE, représentatives de toutes les régions françaises et des métiers de la filière : ingrédients, procédés, packagings, tests, produits finis…

Représentant 246 000 emplois, 400 projets de recherche et pesant 45 milliards d’euros de chiffre d’affaires. La Cosmetic Valley se veut l’incarnation des valeurs de la « marque France » en matière de parfumerie et de cosmétique : innovation, performance, sécurité des produits, respect de l’environnement et authenticité des ingrédients.

« J’éprouve toujours le même plaisir à incarner notre rassemblement auprès des pouvoirs publics, en région, face aux administrations centrales, à l’international  », a déclaré Marc- Antoine Jamet. « La confiance que continue de m’accorder mes pairs est pour moi une fierté inépuisable. Nous avons, me semble-t-il, collectivement progressé en force et en légitimité, fait avancer ensemble nos dossiers, diversifié nos actions. Certes nous avons encore devant nous de nombreux défis à relever. Nous devrons notamment faire face aux quatre grandes transitions, écologique, technologique, économique et numérique, que la crise sanitaire n’a pas créées, mais exacerbées ».