Nicolas Garnier, Toly France

Nicolas Garnier, Toly France

Premium Beauty News - Aujourd’hui les chiffres le prouvent. La France reste le premier pays dans le portefeuille de Toly !

Nicolas Garnier - C’est exact ! La France où Toly s’est implanté en 1989 représente plus ou moins, suivant les années, 35 % du chiffre d’affaires du groupe. Notre position dans l’hexagone ne cesse de se renforcer et nous avons profité à plein au cours de ces cinq dernières années du virage stratégique imprimé par Andy Gatesy, à savoir l’augmentation de notre présence dans le domaine du packaging destiné aux secteurs du soin et du skin-care qui pèsent 50 % de notre activité alors que ce segment était égal à zéro en 2006.

Ce qui ne veut pas dire que nous ne performions pas sur le créneau du maquillage, bien au contraire. Et les nombreux produits que nous présenterons à Luxe Pack Monaco seront là pour le prouver. Il est clair que la France reste et restera une base de premier plan pour le Groupe. Nous avons des projets d’extension de nos bureaux et renforcement de l’équipe pour l’année prochaine, et ce malgré la situation économique.

Premium Beauty News - Sans doute grâce, en partie, à cette offre diversifiée et cette volonté de présenter chaque année toujours plus de nouveautés, vous semblez attirer, plus que d’autres, toute une catégorie de petites et moyennes entreprises.

Nicolas Garnier - C’est l’un de nos atouts ! Nous avons la chance de travailler avec tous les plus grands groupes cosmétiques mais notre plus gros client représente moins de 10 % du chiffre d’affaires du Groupe. Il est vrai que notre offre très diversifiée tant dans le skin care que dans le maquillage nous permet d’avoir accès à beaucoup de marques émergentes issues du monde des PME. A tel point que nous arrivons à attirer chaque année entre dix et quinze nouveaux clients.

Premium Beauty News - Point fort de cette offre ”skin care”, les systèmes airless ?

Nicolas Garnier - Un point fort en effet. Comme l’a très bien décrit Andy Gatesy dans vos colonnes il y a quelques mois, cette entrée dans le monde de l’airless s’est faite au top niveau et a conduit le groupe à construire une usine dans la banlieue de Séoul en 2010 dont la taille vient d’être doublée. Toly Airless Packaging dépasse déjà les 12 millions d’euros de chiffre d’affaires. Les systèmes airless pèsent aujourd’hui chez nous près de 50 % du chiffre d’affaires que nous réalisons dans le domaine du skin care. Comme vous le savez, notre offre est extrêmement large que ce soit dans les flacons, les pots les comptes gouttes et les multiples applicateurs. Dernière innovation en date qui sera sûrement l’un des produits « phares » de notre présence à Luxe Pack Monaco, les systèmes airless transparent contenant des formules ayant la forme de spirales ou avec des effets étonnants….

Premium Beauty News - En matière d’applicateurs, précisément, vous êtes aussi sur le créneau des systèmes motorisés.

Nicolas Garnier - Un créneau qui nous intéresse, bien évidemment ! Nous proposons déjà depuis un peu plus d’un an un appareil qui délivre une dose, vibre, le tout sous effet ionisant. Et nous ne nous arrêterons pas là.

Premium Beauty News - Un portfolio de produits qui ne s’arrêtent pas là !

Nicolas Garnier - Le groupe se renforce et se diversifie dans tous les créneaux liés au packaging de la beauté, quelle que soit la technique ou le matériau. Comme vous le savez, nous proposons aujourd’hui des tubes de rouge à lèvres (fabriqués en Inde), des palettes de maquillage et des coffrets à base de carton (nous venons de signer un accord de partenariat avec Hung Hing, un acteur majeur en Chine dans le secteur du cartonnage) et toute une série d’accessoires en aluminium ou en zamac. Le groupe veut être le leader mondial dans le domaine du packaging de luxe pour l’industrie de la beauté, des soins et de la parfumerie.