Ricardo Omori, Vice-Président de la branche Fine Fragrance, a annoncé...

Ricardo Omori, Vice-Président de la branche Fine Fragrance, a annoncé l’arrivée du parfumeur Annick Menardo au sein de l’équipe Symrise. — Photo : © instagram / @lemuscetlaplume

Projet plurisensoriel qui mêle écriture, photographie et création olfactive, A world Tour Through Scent explore les relations des peuples du monde avec le parfum. Présenté du 19 au 23 septembre dans le cadre des Rives de la Beauté, le projet a été conçu par Symrise en collaboration avec Nez, la revue olfactive, et le collectif de photographes Tendance Floue.

Ce tour du monde olfactif trace une cartographie culturelle de l’odorat. Pendant six mois, Symrise a envoyé treize parfumeurs de nationalités différentes dans onze pays qui abritent ses centres créatifs pour capturer les parfums uniques et les influences de ces endroits clés du monde. Une expérience relatée par les auteurs de Nez et capturée en images par les photographes de Tendance Floue. De ce périple est né un ouvrage composé de onze carnets de voyage, mettant en lumière les arômes du monde entier, accompagnés de parfums uniques élaborés par les parfumeurs de Symrise. Une odyssée sensorielle que le public des Rives de la Beauté a pu découvrir à la Galerie Joseph, 16 rue des Minimes, Paris 3e.

Nouveaux parfumeurs, nouveau partenariat

C’est à l’occasion de ce vernissage que Ricardo Omori, Vice-Président de la branche Fine Fragrance, a annoncé l’arrivée du parfumeur Annick Menardo au sein de l’équipe Symrise. Un événement dans le petit monde du parfum puisque celle à qui l’on doit notamment Lolita Lempicka, Bulgari Black, Bois d’argent et Hypnotic Poison de Dior, oeuvrait au sein de la maison Firmenich depuis 1991.

Trois jeunes parfumeurs issus de l’école de parfumerie Symrise viennent également renforcer l’équipe parfumerie fine : Leslie Gauthier, Marine Ipert et Suzy Le Helley.

Autre actualité, la maison de composition a tout récemment établi un partenariat avec le producteur de matières premières Payan Bertrand, afin d’étoffer sa gamme d’ingrédients naturels. Basé à Grasse, ce producteur développe des matières naturelles pour la parfumerie et les arômes alimentaires, un savoir-faire qu’il va désormais exploiter aux côtés de Symrise. Une décision qui incarne la volonté du groupe de travailler avec des producteurs locaux pour sublimer et renouveler sa palette d’ingrédients.

Une rentrée intense pour Symrise, qui avait déjà fait parler d’elle cet été à l’occasion de la présentation de ses nouvelles bases De Laire et de sa gamme de nouvelles matières, Ultimate Naturals.