Le dernier-né de la gamme d’ingrédients cosmétiques de Symrise s’appelle SymTriol. C’est un mélange de 1,2-octanediol, 1,2-hexanediol et d’alcool methylbenzylique, dont le brevetage est en cours. Selon Symrise, ce mélange unique apporte à la substance une multitude de fonctionnalités intéressantes.

D’une part, 1,2-octanediol and 1,2-hexanediol, sont des agents hydratants qui possèdent également un large spectre d’activité antimicrobienne. D’autres part, l’alcool methylbenzylique est un composant parfumant, identique à ceux que l’on trouve dans la nature. Il possède lui aussi des propriétés anti-fongiques, qui viennent renforcer les caractéristiques du mélange 1,2-alakanediol.

Image, courtesy of Symrise - www.sumrise.com

Image, courtesy of Symrise - www.sumrise.com

SymTriol est un liquide clair, presque transparent, qui est soluble dans les esters, les glycols et dans l’éthanol, et qui est compatible avec la plupart des matières premières. SymTriol est stable pour un pH compris entre 3 et 8, il bénéficie également d’une excellente tolérance aux températures. Si besoin, sa petite odeur peut être camouflée facilement par d’autres senteurs.
Le SymTriol peut ainsi être utilisé dans une vaste gamme de produits cosmétiques : gels, crèmes et lotions.

Gâce à son activité antimicrobienne et anti-fongique, SymTriol permet aussi aux fabricants de réduire les quantités de conservateurs tels que les parabènes ou les libérateurs de formaldéhyde, « qui demeurent tous deux l’objet de controverses au sein du public » explique Symrise dans un communiqué.

Selon la société, la concentration recommandée du SymTriol est de 0,5 à 1,0%. Enfin, le INCI de la substance doit être écrit : Caprylyl Glycol, 1,2-Hexanediol, Methylbenzyl Alcohol.