Sozio poursuit sa stratégie de croissance et de diversification. Après Scentessence en février et Phoenix Fragrances en mars, c’est au tour de Synarome de rejoindre le groupe de parfumerie grassois.

Basée à Chartres, Synarome a été fondée en 1926. Spécialiste de la synthèse organique et de la distillation, la société prévoit un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros en 2021.

Avec cette nouvelle acquisition, Sozio entend développer son activité ingrédients ainsi que son savoir-faire dans le secteur de la création et la production de parfums. L’entreprise veut également renforcer sa position dans les domaines de la synthèse organique, des ingrédients de spécialités et de la distillation pour le secteur de la parfumerie.

« En dehors des ingrédients iconiques qui ont fait la réputation de l’entreprise, tels que l’Ambrarome ou l’Animalis, Synarome produit plus de 200 autres molécules aromatiques et spécialités à destination de l’industrie de la parfumerie Fine », explique Frédéric Braud, Directeur Général de Sozio.

L’ambition de Sozio est de redevenir un acteur important de la création et de la production de matières premières naturelles, qui ont été « au cœur de l’activité de la société depuis plus de 200 ans ».

« Compte tenu de notre croissance, nous avons ressenti le besoin d’être supporté par une plus grande entreprise capable d’augmenter les investissements dans notre centre R&D et notre usine de production, tout en partageant la même vision que nous avons du futur de la parfumerie », souligne de son côté Achille Riviello, Directeur général de Synarome.

Après ses derniers investissements, au Royaume Uni avec l’acquisition de la société Phoenix fragrances, en Asie avec la création d’une nouvelle usine à Jakarta au premier trimestre 2021 et l’ouverture programmée d’une nouvelle usine en Chine en 2022, au Moyen-Orient avec l’ouverture cet été d’un centre de création à Dubaï, Sozio apparaît aujourd’hui comme un acteur clé de l’industrie du parfums.