Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances

Les oscillations des consommateurs entre nature et science, connexion et déconnexion vont transformer le marché mondial de la beauté

Selon Mintel, l’exploration des liens entre nature et science et l’alternance entre connexion et déconnexion sont deux tendances clefs pour comprendre ce que sera le marché mondial de la beauté et des cosmétiques dans dix ans.

Science et nature, d’une part, connexion et déconnexion, de l’autre, forment les deux spectres des tendances cosmétiques identifiées par le spécialiste de la veille de marché dans un récent rapport sur ce que sera le marché mondial de la beauté en 2030.

Un nouveau regard sur la science et la nature

« Au cours des 10 prochaines années, les consommateurs exploreront les liens entre nature et science. Les progrès réalisés en matière des logiciels et de matériel informatique, d’applications et de réalité augmentée initieront une quatrième révolution industrielle, modifiant radicalement la manière dont les consommateurs choisissent, achètent et interagissent avec les produits cosmétiques », explique Sarah Jindal, Senior Global Analyst, Innovation and Insights, Mintel Beauty & Personal Care.

Alternant connexion et déconnexion, les consommateurs partent à la recherche de leur identité.

Alternant connexion et déconnexion, les consommateurs partent à la recherche de leur identité.

Dans le cadre de ce spectre « science et nature », les consommateurs vont changer d’opinion sur ce qui est naturel ou clean.

« À mesure que des produits issus de recherches en laboratoire arriveront sur le marché, les consommateurs se sentiront plus à l’aise avec la biotechnologie. En parallèle, ils se méfieront des mentions ‘clean’ et ‘green’, accorderont plus d’attention aux listes d’ingrédients et n’hésiteront pas à questionner l’efficacité des produits », ajoute Sarah Jindal. « La biométrie permettra aux entreprises d’interagir de façon innovante et plus individualisée avec les consommateurs en leur proposant des solutions personnalisées à haute valeur ajoutée ».

En 2030, selon Mintel, la clean beauty sera la norme de l’industrie et l’accent sera mis sur la transparence et une mission d’éco-éthique plutôt que sur le marketing de la peur. « Seules les marques capables d’offrir une totale transparence et d’éviter les malentendus rencontreront le succès », souligne Sarah Jindal.

Zéro-déchet, ingrédients naturels, données, transparence, ingénierie et de laboratoire, sont quelques-uns des mots clés de cette première tendance.

Connexion et déconnexion

Alternant connexion et déconnexion, les consommateurs partent à la recherche de leur identité, les marques de cosmétiques jouant, à ce niveau, le rôle de facilitateur.

« Selon nos prévisions, la prochaine décennie verra une polarisation encore plus grande entre des consommateurs balancés au sein d’un spectre de comportements motivés à la fois par un afflux d’informations et d’émotions, de connexion et de déconnexion. Alors que les services à distance permettront aux plus éloignés d’accéder au marché global, davantage de consommateurs chercheront à se déconnecter en s’efforçant de nouer de nouvelles connexions avec le réel », explique Sarah Jindal.

En parallèle, les consommateurs perdent la capacité de se rapprocher au niveau humain, alors même que l’accès à des flots d’informations a des effets néfastes, mettant en cause la notion d’authenticité.

« Chaque achat sera soigneusement pesé avec des consommateurs adoptant une approche minimaliste, et investissant dans des produits de haute qualité, hautement performants et, autant que possible, réutilisables », souligne Jindal.

Personnalisation, services, données biométriques, simplification des soins de la peau, ingrédients spatiaux, la diversité des cultures et styles de vie sont parmi les mots clés de cette seconde tendance.

Dans un monde qui se polarise davantage, la prochaine décennie sera déterminante pour l’industrie mondiale de la beauté et des soins personnels, estime Mintel.

Vincent Gallon

Portfolio

  • Au cours des 10 prochaines années, les consommateurs exploreront les liens (...)
© 2019 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Clean Beauty in London se tiendra les 12 et 13 octobre 2020

Un nouveau salon dédié à la clean beauty à Londres

Nommé Clean Beauty in London, ce nouvel événement a pour objectif de rassembler sous un même toit des experts, des scientifiques, des fournisseurs, des marques, des influenceurs et des journalistes pour « construire l’avenir de la clean beauty ». Le salon, qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2020 à The Brewery, un espace événementiel situé (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Crise en Haïti : La filière vétiver sous haute tension

Remi Pulverail
Crise en Haïti : La filière vétiver sous haute tension

Que dire de ce pays qui se débat depuis des années entre catastrophes naturelles, pouvoir politique déliquescent, aide internationale mal gérée et inefficace, et des conséquences pour le monde du parfum ? Sans remonter à l’histoire de la colonisation, Haïti a souffert dans les années récentes de plusieurs phénomènes qui ont aggravé une (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer