in-cosmetics Global a fait son retour à Londres du 4 au 6 avril...

in-cosmetics Global a fait son retour à Londres du 4 au 6 avril 2017

La pollution était, cette année encore, au coeur des lancements des fournisseurs d’ingrédients. Mais cette thématique qui concerne toutes les zones géographiques a été traitée d’une manière plus globale. Certains dont Greentech avec Urbalys proposent un anti-pollution à 360° par protection de voies cellulaires. Clariant, en revanche, avec Eosidin cible spécifiquement la pollution intérieure. Le concept d’exposome qui prend en compte tous les polluants ou agressions que l’on reçoit au cours d’une vie a été au centre de l’attention chez ID bio avec Cell’intact et Osmo’city mais aussi chez Symrise avec Symbright. Lipoid avec HerbaShield URB a couplé anti-pollution et détoxification. L’offre fut large et variée. Certaines innovations pourraient très bien aussi convenir comme anti-âge ou anti-inflammatoire.

Le remplacement des matières mises sur la sellette a également été source d’innovations. Ce fut le cas des billes de polyéthylène toujours à l’origine de lancements de substituts. On peut noter celui de la société Lamotte distribué par Lavollée à base de ricin hydrogéné commercialisé sous le nom de Rizipearl. On notera aussi, les Bio-glitters de Ronald Britton, conçus à partir d’un film biodégradable certifié compostable.

Les concepts de formulation ont montré une fois encore la grande créativité des équipes marketing qui ont faits voyager les visiteurs dans des univers variés, souvent marqués de sensorialité et de plaisir. Seppic s’est inspiré de l’art pictural et a mis en parallèle les différents mouvements artistiques avec des formules cosmétiques innovantes dont certaines jouent sur la transformation, le mélange de couleurs et de textures. DSM avec « Dare to change your hair » propose de ne plus discipliner ses cheveux mais de laisser vivre ses boucles librement avec des produits de soin adaptés. Naturex a présenté des formules gourmandes à base d’ingrédients issus de l’agroalimentaires. Aldivia personnalise l’offre avec un kit 3-en-1 où il est possible de customiser un mist avec des actifs activateurs répondant à la demande de l’instant. L’émulsion se forme sur la peau lors du contact avec le mist et le sérum. De son côté, Univar brise les frontières avec des produits polyfonctionnels, tels que des gloss qui peuvent aussi être des ombres à paupières. Les hommes n’ont pas été oubliés puisque Thor a créé spécifiquement pour eux une routine de beauté quotidienne.

La prochaine édition du salon in-cosmetics Global se tiendra à Amsterdam du 17 au 19 avril 2018.


Pour un aperçu des lancements et des tendances d’in-cosmetics 2017, téléchargez notre numéro spécial gratuit : Ingédients Cosmétiques 2017.

Au sommaire :

- La peau sensible au cœur des attentions des cosméticiens

- Quel potentiel pour la génomique personnalisée et l’épigénétique en cosmétologie ?

- Mesure de l’hydratation : entre classique et high-tech

- Nouveautés ingrédients

Pour lire en ligne gratuitement ce numéro spécial, cliquez ici, ou téléchargez une version PDF ici.