Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Laurence Bacilieri

Les game changers du monde de la beauté

Réseaux sociaux, applications, personnalisation… les marques de maquillage et de soins sont de plus en plus connectées et explorent massivement les pistes les plus innovantes pour garder le lien avec des consommateurs de plus en plus présents en ligne, donc loin des médias et des canaux de distribution traditionnels. Certaines marques comme Anastasia Beverly Hills, Tarte, NYX, Benefit, Maybelline … sont particulièrement actives sur Instagram loin devant Snapchat qui fait toujours figure d’outsider.

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Très tôt, Le Groupe Oréal a souhaité être actif dans cette révolution digitale. Il a ouvert à San Francisco, le CBI (Connected Beauty Incubator & Lab), un département à la pointe de la création de la cosmétique et des services de demain. Clairement, c’est la génération des Millenials qui est visée par ces marques. Ce sont les enfants du numérique toujours très influencés par les réseaux sociaux. Ces nouveaux consommateurs (les digital natives) suivent au quotidien l’actualité et adoptent presque instantanément les nouveaux outils disponibles comme les Snapchat Filters. Le groupe L’Oréal figure parmi les premières marques à tester cette nouvelle forme d’e-commerce, notamment avec l’application Makeup Genius qui doit être déclinée en Color/Nail Genius, Skin Genius ou Shade Genius.

Point de vente digitaux et digitalisation des points de vente

Snapchat enregistre à ce jour 10 milliards de vues quotidiennes, et comptabilise pas moins de 100 millions d’utilisateurs actifs au quotidien. Fort de ce succès, le petit fantôme a testé l’intégration de publicités interactives sur sa plateforme et proposé des offres promotionnelles de produits comme Louis Vuitton, Michael Kors ou Chanel…

Spécialisé dans la diffusion de photos et vidéos éphémères, Snapchat tente de monétiser sa plateforme en lançant les achats intégrés au sein de sa plateforme. Il déclare que 60% des jeunes seraient prêts à acheter un produit en ayant vu une publicité sur Snapchat. Ces publicités 2.0 fonctionnent sur le principe du « swipe-and-buy », consistant à glisser son doigt sur l’écran pour jeter un œil aux produits en vente, et pourquoi pas les acheter.

Les points de vente vont également bénéficier de cette révolution. En avant-première, Lancôme propose dans deux points de vente en Californie : Le Teint Particulier. C’est la possibilité de fabriquer dans le magasin et devant la cliente en 20 minutes un fond de teint adapté à son type de peau, avec la juste quantité d’hydratation et à la couleur désirée. Après le scan de la peau et un rapide questionnaire, la beauty analyst lance la création du produit sur sa mini station de production (lancement France : 2017).

Patch interactif

Le soin prend aussi le virage du digital. Développé pour La Roche Posay, My UV Patch est un capteur électronique flexible qui se porte à même la peau et change de couleur en fonction de la dose de rayons UV reçue. Les consommateurs prennent une photo du patch et la transmettent à l’application My UV Patch de La Roche-Posay. L’application analyse les données recueillies par le patch et incite le consommateur à mieux se protéger des UV. L’application mobile My UV Patch est disponible sur iOS et Android. Pour que l’analyse soit la plus précise possible, il est recommandé de porter le patch étanche sur le dos de la main pendant une durée pouvant aller jusqu’à cinq jours. My UV Patch est le fruit d’un partenariat entre l’incubateur Connected Beauty de L’Oréal et l’entreprise MC10, Inc spécialisée dans l’électronique flexible qui utilise des technologies de pointe pour créer des capteurs souples dédiés à des innovations biométriques intelligentes dans le domaine de la santé.

Nivea « Care from the Air » & You tube

Après le bracelet connecté et la poupée contre les coups de soleil, Nivea a imaginé une opération pour sensibiliser les parents aux risques que courent leurs enfants en s’exposant au soleil sur la plage en été. Pour résumer : des agents surveillent la plage à la recherche d’enfants qui n’ont pas mis de crème solaire, ils pilotent à distance un drone déguisé en mouette qui largue de la crème solaire sur les enfants mal protégés.

Quelle soit High Tech ou Low Tech, l’innovation est partout. Notre vie est mobile, tout va se jouer avec le smartphone.

Laurence Bacilieri
Cosmetic Ressources

Portfolio

  • L'Oréal va bientôt lancer une nouvelle application destinée au vernis à ongles (...)
  • Taco Bell détient le record du nombre de vues sur Snapchat avec 224 millions (...)
© 2016 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
A propos de Laurence Bacilieri
Laurence Bacilieri

Laurence Bacilieri est depuis plus de 30 ans une experte de l’industrie cosmétique. Parmi ses expériences, elle a été journaliste pour la presse spécialisée, expert beauté pour une émission de télévision américaine, et consultante senior pour Mintel Group. Elle est titulaire d’un MBA de l’Université Columbia et parle couramment anglais et français.

100% centrée sur la veille marchés en cosmétique, elle a créé Cosmetic Ressources, un cabinet de conseil en Marketing Intelligence spécialisée dans la beauté, des nouvelles tendances produits et la connaissance des consommateurs.

Elle aide les entreprises à triompher de leurs défis de développement produits et marketing.

Site de l’agence :
http://cosmeticressources.org

Focus

MakeUp in Paris : Nouveau record de candidatures pour l’arbre de l’innovation

Avec plus de 170 produits candidats pour figurer parmi les produits exposés dans l’Innovation Tree, la prochaine édition du salon MakeUp in Paris - 20 et 21 juin 2019 au Carrousel du Louvre - s’annonce prometteuse. L’Innovation Tree, c’est une sélection des meilleures innovations reçues pour chaque salon (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

Romuald Vallée
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

C’est une tendance qui ne fait que croître dans tous les domaines, y compris dans l’industrie cosmétique. L’éco-responsabilité est devenue un élément majeur dans le processus d’achat des consommateurs qui souhaitent que leurs choix aient un impact positif sur la société et l’environnement. Le business « vert », souvent interprété comme une « (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer