Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Environnement

« Les enjeux environnementaux doivent être des réflexes dans le développement des projets, » Frédéric Bonté, LVMH Recherche

LVMH Recherche organise le 12 septembre prochain son 12e Symposium scientifique sur le thème de la stratégie à adopter face à l’épuisement des ressources naturelles. Rencontre avec Frédéric Bonté, Responsable Communication Scientifique.

Frédéric Bonté

Frédéric Bonté

Premium Beauty News - C’est la première fois que le symposium annuel de LVMH Recherche est consacré au développement durable !

Frédéric Bonté - Les précédents symposiums avaient abordé des thèmes de recherche plus fondamentaux et ce thème 2012, même s’il peut surprendre, est tout aussi essentiel pour l’avenir de notre profession. En effet, l’industrie cosmétique a conscience des bouleversements qui touchent les principales matières premières utilisées et qui auront un impact sur l’ensemble de nos produits. Cette réalité fait partie intégrante de notre stratégie long terme et d’un engagement collectif qui implique aussi les chercheurs de la R&D dans leur réflexion au quotidien.

Premium Beauty News - Le programme insiste plus particulièrement sur l’approvisionnement en matières premières cosmétiques. C’est l’enjeu principal selon vous ?

Frédéric Bonté - Notre approche industrielle est une approche responsable et les matières premières représentent un enjeu à la fois industriel et sociétal. Par exemple, le pétrole de par son extrême abondance, la facilité de son extraction, la surface de ses applications, est de fait une ressource de première importance pour le développement de notre mode de vie « moderne ». Or cette ressource, comme tant d’autres, n’est pas inépuisable et on estime que 30% de la production du pétrole aura disparu d’ici 10 ans. Il faut donc, dès maintenant, se poser des questions générales sur les grandes voies de demain en termes de nouvelles ressources, autres que celles directement issues de la pétrochimie par exemple.

Aujourd’hui de nombreuses recherches sont effectuées sur des diversifications, des modes d’approches de diverses ressources et il nous a paru essentiel de faire le point. À partir de nouvelles sources, végétales en particulier, les matières et matériaux de demain auront des qualités et des fonctionnalités différentes. Nous nous devons d’avoir des matières premières naturelles dont la ressource est contrôlée ainsi qu’une traçabilité complète, dans le respect de la biodiversité.

Premium Beauty News - Une place importante est également accordée aux liens entre chimie et développement responsable. C’est une autre approche de la durabilité, moins centrée sur les produits naturels.

Frédéric Bonté - La chimie se trouve à l’origine de la transformation d’une ressource en d’autres ressources dotées d’une fonctionnalité nouvelle. La chimie a réalisé des progrès considérables dans son approche environnementale. Les notions d’économie moléculaire, de catalyseurs recyclables, du « sans solvant », sont devenues le quotidien des préoccupations de nombreux ingénieurs et cela impacte aussi la transformation des ressources naturelles. Cela doit permettre une réduction significative des impacts de la production et de la transformation des matières premières en incluant la notion d’éco-conception.

Cela dit, les produits naturels, aujourd’hui, prennent toute leur place dans la production des matériaux. Par exemple, l’oléochimie peut maintenant utiliser des corps gras naturels issus de plantes (soja, tournesol, colza...) pour les transformer par des réactions courtes et ciblées en détergents, émulsifiants, gélifiants, polymères, autant de catégories de produits que nous utilisons et qui sont ainsi plus aisément biodégradables.

Premium Beauty News - Cette année le groupe LVMH a organisé sa propre Green Week en interne, en écho à la conférence européenne qui s’est tenue à Bruxelles au mois de mai. Le virage vers le développement durable semble toutefois plus compliqué à organiser pour l’industrie du luxe ?

Frédéric Bonté - Notre volonté de progrès et d’innovation est sans faille dans le respect de l’intégration de la notion de développement durable dans l’ensemble de nos activités. Cela inclut l’activité de R&D en amont du développement de nos produits cosmétiques. La notion de développement durable comporte le choix des matières premières, les filières de production et une notion plus générale de responsabilité dans le management des projets. Notre volonté s’exprime aussi au travers d’un programme de recherche sur l’accès aux ressources et le partage des avantages. Au cours de ce symposium, le partage d’expérience d’autres industries va nous aider collégialement à enrichir notre réflexion.

Premium Beauty News - Quel est le rôle d’une structure telle que LVMH Recherche dans la mise en œuvre de réponses aux enjeux environnementaux au sein du groupe ?

Frédéric Bonté - La recherche et le développement travaillent en adéquation avec les engagements du groupe et des maisons de la branche Parfums et Cosmétiques. Les enjeux environnementaux doivent être des réflexes dans le développement des projets que ce soit en soin ou en maquillage par exemple. Choisir une matière plutôt qu’une autre, sensibiliser et exiger de nos partenaires et fournisseurs une traçabilité complète des différentes étapes ou sous-produits des matières qu’ils nous proposent font partie de notre stratégie de préservation de l’environnement.

Nous participons activement aux politiques de terrains, via la conservation et la réimplantation d’orchidées ou des ingrédients des jardins de Dior. Nous abordons aussi nos problématiques de recherche et de développement en tenant compte des impératifs de consommation, de biodégradabilité, de limitation des solvants, de gestion des risques… C’est grâce à notre pro-activité au quotidien que nous pouvons bâtir une confiance et un avenir durable, en harmonie avec les engagements de notre groupe.

derniers articles
Focus

MakeUp in Paris : Nouveau record de candidatures pour l’arbre de l’innovation

Avec plus de 170 produits candidats pour figurer parmi les produits exposés dans l’Innovation Tree, la prochaine édition du salon MakeUp in Paris - 20 et 21 juin 2019 au Carrousel du Louvre - s’annonce prometteuse. L’Innovation Tree, c’est une sélection des meilleures innovations reçues pour chaque salon (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

Romuald Vallée
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

C’est une tendance qui ne fait que croître dans tous les domaines, y compris dans l’industrie cosmétique. L’éco-responsabilité est devenue un élément majeur dans le processus d’achat des consommateurs qui souhaitent que leurs choix aient un impact positif sur la société et l’environnement. Le business « vert », souvent interprété comme une « (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer