Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Mathieu Bey

Le microbiote cutané : une cible pour les principes actifs de nouvelle génération

La surface de la peau est composée de molécules dérivées de nos cellules cutanées, de notre environnement et des micro-organismes vivant sur notre peau. La composition et la diversité des microorganismes cutanés sont directement liées à des paramètres tels que la température, le pH, l’humidité, la teneur en lipides et le gradient d’oxygène. La caractérisation basée sur les outils Omics (métagénomique, transcriptomique, protéomique ...) a mis en évidence le microbiote comme un écosystème unique pour chaque individu dont le rôle dans les fonctions métaboliques, immunitaires et neurologiques est désormais bien établi [1].

Rôle des espèces commensales

L’un des prochains défis sera de comprendre plus précisément le rôle des espèces commensales composant le microbiote cutané. De nombreuses recherches ont montré que Propionibacterium acnes, maintenant appelé Cutibacterium acnes, comportait différents phylotypes, dont certains étaient liés à la pathogénicité de l’acné. Récemment, Nakatsuji et al. (2017) rapporte que la communauté de bactéries vivant sur la peau humaine normale offre une protection contre S. aureus. Par la suite, une souche isolée de S. hominis A9 provenant d’une peau normale a été utilisée pour produire un Sh-lantibiotics avec une activité sélective et efficace contre S. aureus [2].

Importance de la diversité et et de l’équilibre

La diversité du microbiote cutané est associée à une peau saine. Dans le cas du psoriasis, une méthode de métagénomique à haute résolution a été utilisée pour caractériser le microbiome des patients psoriasiques. Les résultats ont montré une diminution de la diversité et une augmentation de Staphylococcus avec des variations potentielles de niveau de contrainte en tant que déterminants clés du microbiome psoriasique [3]. Une étude comparative intéressante entre le microbiote des indiens yanomami et des citoyens américains a permis de conclure que les indiens yanomami présentaient la plus grande diversité bactérienne et que l’occidentalisation semblait gravement affecter la diversité du microbiome cutané humain [4].

La recherche avancée sur le microbiote cutané a révélé de nouveaux défis. La détermination au niveau de la souche des espèces commensales (Staphylococcus epidermis, Cutibacterium acnes) pourrait aider à trouver de nouvelles cibles spécifiques et des solutions pour rétablir l’équilibre entre les microorganismes. Si l’équilibre du microbiote cutané et la diversité sont complexes à définir, la perte d’équilibre doit être empêchée afin de conserver l’homéostasie microbienne. De nouveaux principes actifs, prenant en compte le microbiote cutané, peuvent créer ou aider à restaurer un environnement pour sa protection et la protection de la peau.

M. Bey
(Biovitis - Le Bourg - 15400 Saint Etienne de Chomeil, France)
E. Filaire
(Greentech - Biopôle Clermont-Limagne 63360 Saint-Beauzire France)
J.Y. Berthon
(Biovitis et Greentech)

Notes

[1] Grice EA. and Segre JA. : The skin microbiome. (2011) Nat Rev Microbiol. 9(4) : 244–253.

[2] Nakatsuji T., Chen TH., Narala S., Chun KA., Two AM., Yun T., Shafiq F., Kotol PF., Bouslimani A., Melnik AV., Latif H., Kim JN., Lockhart A., Artis K., David G., Taylor P., Streib J., Dorrestein PC., Grier A., Gill SR., Zengler K., Hata TR., Leung DY., Gallo RL. : Antimicrobials from human skin commensal bacteria protect against Staphylococcus aureus and are deficient in atopic dermatitis. (2017) Sci Transl Med. 22 ; 9(378).

[3] Tett A., Pasolli E., Farina S., Truong DT., Asnicar F., Zolfo M., Beghini F., Armanini F., Jousson O., De Sanctis V., Bertorelli R., Girolomoni G., Cristofolini M., Segata N. : Unexplored diversity and strain-level structure of the skin microbiome associated with psoriasis. (2017) NPJ Biofilms Microbiomes. 22 ; 3:14.

[4] Clemente JC., Pehrsson EC., Blaser MJ., Sandhu K., Gao Z., Wang B., Magris M., Hidalgo G., Contreras M., Noya-Alarcón Ó., Lander O., McDonald J., Cox M., Walter J., Oh PL., Ruiz JF., Rodriguez S., Shen N., Song SJ., Metcalf J., Knight R., Dantas G., Dominguez-Bello MG. : The microbiome of uncontacted Amerindians (2015) Sci Adv. 3 ;1(3).

© 2018 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
A propos de Mathieu Bey
Mathieu Bey

Le Dr Mathieu Bey a obtenu son doctorat en 2012 à l’Université d’Aix-Marseille, dans le domaine de la Microbiologie et de la Biotechnologie. Il a réalisé son doctorat en collaboration avec la première usine pilote française de bioéthanol de deuxième génération.

En 2012, il rejoint la société Arbiom en tant que Responsable de projet pour le génie enzymatique et la production où il a réalisé la conception d’un cocktail enzymatique pour la dégradation de la lignocellulose.

Récemment, il a rejoint le groupe Greentech en tant que Responsable R&D en microbiologie pour la santé et le bien-être de Biovitis - une société du groupe Greentech.

Greentech Biopôle Clermont-Limagne 63360 St Beauzire - France Tel : +33 4 73 33 99 00 greentech@greentech.fr www.greentech.fr

Focus

MakeUp in NewYork tiendra sa 9e édition les 11-12 septembre 2019

Le seul événement de la côte Est exclusivement dédié à la formulation, à la production et au conditionnement du maquillage et des soins de la peau se tiendra au Center415, sur la 5ème avenue, au cœur de Manhattan, les 11 et 12 septembre 2019. MakeUp in NewYork 2019 accueillera plus de 110 exposants dans les domaines de la formulation, de (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Marine Chevalier
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Les insatisfactions et attentes make-up des beauty addicts : c’est le thème de l’étude menée par l’application mobile My Beauty Community auprès de sa communauté. Lancée en septembre 2017, l’app fédère aujourd’hui près de 50 000 beauty addicts, appelées les « Beauties ». Une cible clé pour les marques de beauté. Ces jeunes femmes échangent des (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer