Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Innovation & nouveautés

La FrenchTech casse les codes de l’innovation cosmétique

Tout juste rentrés du CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas où ils ont illustré la FrenchTech combinée à la Beauté made in France, les entrepreneurs français de la cosmétique moderne ont rencontré une attention toute particulière pour leurs visions High-tech d’une nouvelle beauté connectée. I-feel Beauty de Feeligold, Mapo de Wired Beauty ou encore Figure de Romy, qu’elles s’appuient sur un masque à capteurs, un appareil formulateur ou booster d’actifs, chacune de ces solutions est en mesure d’analyser les données d’une personne et de lui proposer instantanément le soin le plus adapté à son type de peau et son environnement. Face à cette digitalisation du secteur, sommes nous à l’aune d’une révolution cosmétique from France ?

Présentée en octobre dernier au salon Cosmetic 360, I-feel Beauty a remporté tous les suffrages pour le Prix de l’Innovation technologique. Le principe s’appuie sur « l’IoT-C », l’Internet des Objets appliqué à la Cosmétique, l’association de technologie et d’actifs en un coffret. Celui-ci se compose d’une gamme de 4 produits soins visage et corps aux formules premium hautement concentrées en ingrédients à 82% d’origine naturelle, et de l’appareil Activ’feel, qui agit en synergie avec les soins par la diffusion de micro-courants bipolaires et le traitement photodynamique par LED. « Nous voulions trouver un moyen sécurisé de traverser le derme pour décupler l’efficacité des actifs,  » explique Christophe Bianchi, PDG fondateur de la maison mère Feeligreen. Les micro-courants activent la synthèse de fibroblastes, de collagène, d’élastine et contribuent à augmenter la diffusion des actifs des soins dans les couches supérieures de l’épiderme. Connecté via Bluetooth à l’application Feeligod chargée sur un Smartphone, l’Activ feel contrôle et dispense l’intensité des courants en fonction des informations recueillies. « Cette technologie permet à la consommatrice d’améliorer l’efficacité du soin, de le personnaliser car chaque protocole est différent suivant le type de peau ou la zone couverte, et de faire remonter, si l’utilisatrice l’autorise, les données collectées pour une offre de soins sur mesure, » ajoute Christophe Bianchi.

I-feel Beauty a été présentée en octobre dernier au salon Cosmetic 360

I-feel Beauty a été présentée en octobre dernier au salon Cosmetic 360

Car là réside tout l’intérêt de la connexion. Chaque diagnostic nourrit via l’application une collecte de données essentielles qui vont servir l’utilisatrice dans son désir de customisation, voire des marques qui, en s’intégrant au système pourront alimenter le processus d’innovation et apporter une réponse ciblée et personnalisée.

Stanislas Vandier et Jean Roch Meunier, co-fondateurs de Wired Beauty se sont inspiré de cette volonté de placer le consommateur au cœur du process d’innovation en développant MAPO, le premier masque de beauté connectée sur mesure. Réalisé individuellement à partir d’une photo de l’utilisatrice et de la vision 3D de son visage, ce masque en silicone est doté de capteurs nouvelle génération et intègre principalement deux fonctions : mesurer l’hydratation et la température cutanée, les données sont transmises à l’application chargée sur Smartphone ; booster l’effet de la crème appliquée quelque soit la marque. Là encore les données recueillies appartiennent à l’utilisatrice qui peut néanmoins choisir de les partager avec une marque et avoir ainsi accès à des références de produits adaptés à son profil. «  Nous ouvrons une nouvelle ère de routines cosmétiques totalement personnalisées , » commente Stanislas Vandier.

La solution Figure de la start up Romy, pionnier de ces ovnis du secteur, ajoute à la possibilité de diagnostic établi via l’application et de personnalisation, la valorisation des actifs. À l’instar du modèle Nespresso, la technologie Romy consiste en un appareil (Figure), véritable laboratoire à domicile, accompagné de deux collections de capsules, les bases de textures et les actifs dans une concentration de 0,2 ml, le tout sans conservateurs. Le format unidose de cette technologie brevetée en collaboration avec le professeur Gérard Redziniak, permet l’utilisation d’ingrédients dans une concentration exceptionnelle. Une fois l’analyse des données personnelles établie en temps réel, l’application conseille le choix ad hoc d’actifs, Figure se charge de la préparation instantanée du soin. « Romy préfigure une nouvelle approche dans l’utilisation des ingrédients les plus sophistiqués qui deviennent ici accessibles aux consommateurs , » explique Morgan Acas, co-fondateur avec Thomas Dauxerre de cette innovation lancée en septembre au terme de cinq ans de R&D.

Apparues au cours des derniers mois en pré-vente, ces innovations trouvent déjà leur public sur les principaux marchés français ou internationaux malgré un prix d’appel élevé : 350 euros pour le coffret I-feel Beauty, 199 euros et 590 euros en pré-commande pour le masque MAPO et la solution Romy. «  Nous séduisons un profil de femmes de 30/45 ans à fort pouvoir d’achat, réceptives aux technologies et en quête de différence et de personnalisation, » précise Morgan Acas. Conscient que l’étape d’installation d’un circuit de distribution efficace et d’une communication appropriée sera déterminante, chacun travaille néanmoins dès l’heure à l’amélioration des technologies et des produits pour un futur proche qui démocratisera indubitablement l’approche.

Kristel Milet

Portfolio

  • La solution Figure de la start up Romy
  • Christophe Bianchi, PDG fondateur de Feeligreen
  • MAPO, le premier masque de beauté connectée sur mesure
  • Morgan Acas et Thomas Dauxerre, co-fondateurs de Romy
  • Stanislas Vandier et Jean Roch Meunier, co-fondateurs de Wired (...)
© 2016 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Clean Beauty in London se tiendra les 12 et 13 octobre 2020

Un nouveau salon dédié à la clean beauty à Londres

Nommé Clean Beauty in London, ce nouvel événement a pour objectif de rassembler sous un même toit des experts, des scientifiques, des fournisseurs, des marques, des influenceurs et des journalistes pour « construire l’avenir de la clean beauty ». Le salon, qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2020 à The Brewery, un espace événementiel situé (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Crise en Haïti : La filière vétiver sous haute tension

Remi Pulverail
Crise en Haïti : La filière vétiver sous haute tension

Que dire de ce pays qui se débat depuis des années entre catastrophes naturelles, pouvoir politique déliquescent, aide internationale mal gérée et inefficace, et des conséquences pour le monde du parfum ? Sans remonter à l’histoire de la colonisation, Haïti a souffert dans les années récentes de plusieurs phénomènes qui ont aggravé une (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer