Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Emballage & design

Heinz Glas lance « New Age Glass »

La préservation de l’environnement est l’un des enjeux majeurs du 21ème siècle et la recherche de solutions écologiques applicables aussi bien à l’industrie qu’aux particuliers est importante pour de nombreux secteurs. La production de verre n’échappe pas à ces principes. Si elle est réputée couteuse en CO2, le matériau obtenu est en revanche recyclable sans limite. C’est pourquoi, dans le cadre de sa politique environnementale, le groupe Heinz a travaillé et mis au point un verre 100% recyclé, dont les processus de production n’utilisent que des énergies renouvelables. Un verre écologique et recyclable, fondu sans émission de CO2. Explications par Nicolas Lejeune, responsable des développements.

Premium Beauty News - Le groupe Heinz et l’environnement, une vieille histoire ?

Nicolas Lejeune - Situés au sein d’un parc naturel à la frontière entre la Bavière et la Thuringe, il est clair que les sites du groupe sont respectueux de l’environnement et répondent à des règles très strictes de contrôle de la part des autorités.

La démarche environnementale insufflée par notre Président, Karl August Heinz, a débutée dès les années 70. La désertification des campagnes de moyenne montagne a laissé à l’abandon des zones peu accessibles. Afin d’entretenir ces terres en friche, Monsieur Heinz a introduit les seuls animaux capables d’entretenir ces pâturages dans des conditions climatiques extrêmes, des vaches écossaises, ceci dès 1980, sur les collines entourant l’usine. Il s’agissait d’un choix environnemental et écologique ; un auto entretien des sites naturels.

Autre exemple, celui de la centrale de traitements des eaux qui a pour but la neutralisation et l’épuration des eaux usées issues du site industriel. Les eaux traitées se déversent dans des bassins peuplés de cygnes et de truites ; cela peut paraitre anecdotique, mais c’est un gage de qualité de nos équipements.

Nous avons également Intégré les techniques de laquage hydrobase depuis 1998, soit 8 ans avant l’obligation légale, et 10 ans avant la mise en application de ce décret chez la plupart des décorateurs travaillant pour les verriers du secteur de la beauté.

Ces mêmes principes ont été appliqués aux ateliers de métallisation depuis leur implantation en 2009. Il en découle des process de production utilisant très peu de solvant, donc respectueux de l’environnement.

Autre démarche environnementale, ici dans le but de récupérer de l’énergie : la chaleur des fours de production est captée et réutilisée. Pour développer ce concept, Monsieur Heinz vient de lancer la construction de serres chauffées où il va développer une activité de culture de fruits tropicaux et une activité de pisciculture de poissons des mers chaudes (tilapia), ceci à des fins commerciales. Ce projet va créer 30 emplois, et s’il s’avère rentable, sera dupliqué dans chacune de nos verreries.

Premium Beauty News - Quelle a été votre démarche ?

Nicolas Lejeune - Logiquement, puisque cela découle de notre premier métier, Heinz Glas a choisi de produire des flacons et des pots en verre 100% recyclé. Le projet a démarré en 2009 et les premiers essais mi-2010.

Le « plus » de ce processus réside dans la manière de fondre ce verre. Pour aller jusqu’au bout de la logique environnementale, nous avons opté pour l’achat d’énergies renouvelables, ce qui nous permet de revendiquer un verre zéro CO2.

La problématique tient en trois mots : Le sourcing, les processus de transformation, la qualité du produit.

Ce concept a été rendu possible grâce à un taux de recyclage important en Allemagne, par un sourcing de proximité, et aussi par la possibilité de s’approvisionner en énergies propres. Si les principales matières première du verre, à savoir le sable, la soude, la chaux et la dolomite existent en masse dans la nature et semblent pouvoir répondre à nos besoins de manière quasi infinie, la recyclabilité totale du verre en fait une matière d’avenir en terme de sourcing.

La France recycle 68 % du verre, en Allemagne nous bénéficions d’un taux de 88%. Nous bénéficions d’une matière première de qualité constante, ayant subi des étapes de broyage et de nettoyage strictes. Sans adjuvant, la matière est pure, et les capacités sont de l’ordre de 30 tonnes par jour.

Concernant la partie « énergie », la fusion du verre recyclé est réalisée dans des fours électriques, et l’énergie est d’origine éolienne, solaire ou hydraulique. Le réseau des énergies naturelles en Allemagne est bien développé. Dans les années 90, L’Allemagne a opté pour la sortie du Nucléaire et en 2009 produisait déjà 18% d’énergies renouvelables, contre 44% Charbon, 2% du pétrole, 12% du gaz naturel, et 23% du nucléaire.

Premium Beauty News - Quels sont les avantages et les inconvénients de votre verre écologique ?

Nicolas Lejeune - Sur l’aspect esthétique, nous obtenons un verre légèrement teinté, ceci étant lié à l’origine même de la matière première, et avec des micro-bouillons qui proviennent de la viscosité importante du verre fondu. Ces points seraient améliorables par l’ajout d’additif décolorant et fluidifiant, mais à cet instant nous préférons conserver le choix d’un verre 100% recyclé, pur et conforme au concept global du New Age Glass.

Pour autant et au titre des avantages, les propriétés physico-chimiques du verre ainsi produit, restent les mêmes que celles d’un verre neuf : innocuité, résistances thermique chimique et mécanique, recyclabilité. La classe hydrolytique III est garantie, conformément aux besoins des emballages pour les produits cosmétiques ou alimentaires.

Dans sa formulation 100% verre recyclé sans additif, les flacons et les pots peuvent recevoir tout type de décor (laquage, sérigraphie, tampographie, marquage à chaud), à l’exception peut-être de la métallisation qui demande des surfaces très lisses et très tendues.

Nos clients ayant un concept environnemental global peuvent, à l’aide du New Age Glass, revendiquer le logo ECOCERT.


Le bilan Carbone :

À titre de comparaison,
Fusion de 100 tonnes de verre brut dans un four à gaz = 81 tonnes de CO2
Fusion de 100 tonnes de verre recyclé dans un four électrique = 5 tonnes de CO2
Fusion de 100 tonnes de verre recyclé dans un four électrique dont l’énergie est d’origine solaire, éolienne ou hydraulique = 0 tonne de CO2
Reste que les opérations de décors, ne bénéficiant pas de ces approvisionnements en énergies naturelles, et en incluant le transport, le gain finalement obtenu par nos procédés est de 90% sur le bilan carbone. Le New Age Glass permet de diviser la note carbone par 10 par rapport aux pratiques habituelles.

EXEMPLES DE BILANS CARBONE

Trajet journalier de 30 Km en Région Parisienne avec un véhicule moyenne gamme 2,9 Kg / jour
Trajet Paris Zurich en TGV 1,78 Kg 2,6 g/Km
Trajet Paris Zurich en voiture Diesel 6CV 95,35 Kg 139 g/Km
Trajet Paris Zurich en avion 104,00 Kg 181,0 g/Km
Fusion de 1 tonne de Verre brut four à gaz 810 Kg 162 g par flacon de 200 g
Fusion de 1 Tonne de Verre recyclé dans four électrique 680 Kg 136 g par flacon de 200 g
Fusion de 1 tonne de New Age Glass (Théorique) 0 Kg 0 g par flacon de 200 g
Fusion de 1 tonne de New Age Glass (Réel) 50 Kg 10 g par flacon de 200 g
1 tonne de Verre classique décoré 845 Kg 169 g par flacon de 200 g
1 tonne de New Age Glass décoré 84 Kg 17 g par flacon de 200 g

Propos recueillis par Jean-Yves Bourgeois

© 2012 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in NewYork tiendra sa 9e édition les 11-12 septembre 2019

Le seul événement de la côte Est exclusivement dédié à la formulation, à la production et au conditionnement du maquillage et des soins de la peau se tiendra au Center415, sur la 5ème avenue, au cœur de Manhattan, les 11 et 12 septembre 2019. MakeUp in NewYork 2019 accueillera plus de 110 exposants dans les domaines de la formulation, de (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Marine Chevalier
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Les insatisfactions et attentes make-up des beauty addicts : c’est le thème de l’étude menée par l’application mobile My Beauty Community auprès de sa communauté. Lancée en septembre 2017, l’app fédère aujourd’hui près de 50 000 beauty addicts, appelées les « Beauties ». Une cible clé pour les marques de beauté. Ces jeunes femmes échangent des (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer