Premium Beauty News - Quel est le point de départ de votre démarche ?

Michel Dupuis, Chanel

Michel Dupuis, Chanel

Michel Dupuis - En 2007, la Direction Qualité du groupe décide de faire un bilan carbone de ses activités. Principale conclusion au bout de quelques mois, « les emballages de nos produits représentent la moitié de nos émissions ». Ils sont suivis par les postes logistique/expéditions/transports, puis par le transport des personnes. Nous avons réfléchi évidemment à tout ce que nous pouvions faire pour réduire notre impact sur l’environnement. Il était nécessaire d’affiner les bases de données existant sur les émissions de carbone correspondant aux matériaux et processus utilisés dans la profession ce qui nous a conduit à contacter tous nos fournisseurs pour qu’ils nous donnent plus d’informations techniques.

Mais ce n’est pas tout. Nous voulions aller plus loin et intégrer d’autres indicateurs environnementaux comme l’épuisement des ressources non renouvelables, l’acidification de l’air, l’appauvrissement de la couche d’ozone, l’eutrophisation de l’eau [1] et l’oxydation photochimique. [2]

Premium Beauty News - Un travail qui ne pouvait que déboucher sur la recherche d’un outil informatique adapté !

Michel Dupuis - Oui, bien sûr ! Et c’est l’approche de la société Evea qui nous a paru la meilleure pour la construction d’un outil en commun et qui a abouti à « Winted ». Nous sommes en 2009 ! Winted propose à la fois une approche technique de la conception et une vision globale des résultats obtenus grâce aux innovations et optimisations des emballages. Il permet de mieux comprendre l’origine des impacts environnementaux et propose des pistes d’amélioration et des check-lists pour aller plus loin. Ce logiciel s’adresse à tous les acteurs de l’entreprise impliqués dans le développement de nouveaux emballages avec plusieurs niveaux d’utilisation possibles. Il permet d’aborder les problématiques d’éco-conception tout au long du processus de développement.

Premium Beauty News - Une démarche qui dépasse le cadre de Chanel !

Michel Dupuis - En effet, et cela a évidemment surpris, nous avons décidé de mettre gracieusement ce logiciel à disposition de toute la profession, les fabricants d’emballages mais aussi nos confrères. Nous nous sommes posés la question : « Est-ce que nous devons garder tout ceci pour nous ? ». Très vite, la réponse a été non ! Il nous est apparu normal de mettre cet outil à disposition de tout le monde, sachant qu’il s’agit d’une contribution immédiate et concrète que notre groupe peut apporter à cette grande cause mondiale qu’est la préservation de notre environnement.

Par ailleurs, nous nous devons d’être exemplaires vis-à-vis de nos clients consommateurs sur la qualité de nos produits et leur origine. Lorsqu’ils achètent un produit Chanel, ils ont bien intégré que nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour leur apporter un produit d’excellence. Il nous est donc apparu naturel d’être à l’initiative d’une démarche globale et d’aider à ce que les choses se fassent !