Isabelle Parize, PDG de Douglas

Isabelle Parize, PDG de Douglas

Douglas vient de franchir une nouvelle étape de son développement international. Le détaillant allemand spécialiste de la beauté a annoncé avoir conclu un accord pour l’acquisition de deux grandes chaînes italiennes de beauté et de parfumerie - Limoni et La Gardenia, regroupées au sein de Leading Luxury Group (LLG) - auprès d’un groupe d’investisseurs dirigé par le fonds d’investissement Orlando Italy Management.

Limoni et La Gardenia avaient uni leurs forces en 2013 et constituent actuellement l’un des principaux détaillants de produits de beauté et de parfums en Italie. Avec environ 500 magasins dans toutes les régions, ils forment le plus vaste réseau du secteur en Italie. Douglas, qui détient déjà 126 magasins dans le pays, devient ainsi le principal acteur du secteur de la beauté italienne.

« Après la récente acquisition de Bodybell en Espagne, nous renforçons nos activités dans un autre marché clef en Europe. En intégrant LLG dans son réseau européen de magasins, Douglas va devenir un acteur majeur du secteur de la beauté italien. Cette transaction est une étape majeure dans notre objectif de devenir le n°1 ou le n°2 fort sur chaque marché que nous servons  », a déclaré Isabelle Parize, PDG de Douglas. « Douglas apportera ses propres gammes de produits, notamment celles issues de la gamme ‘Douglas Collection’, ainsi qu’une expertise considérable de la vente en ligne  », a-t-elle ajouté.

À l’issue de la transaction, Douglas exploitera plus de 2 000 parfumeries (contre 1 700 magasins à ce jour) dans 19 pays en Europe, du Portugal à la Lettonie, ainsi qu’un réseau de magasins en ligne.

À l'issue de la transaction, Douglas exploitera plus de 2 000 parfumeries...

À l’issue de la transaction, Douglas exploitera plus de 2 000 parfumeries dans 19 pays en Europe.

La transaction, dont les modalités financières n’ont pas été divulguées, doit faire l’objet des approbations réglementaires habituelles, notamment en matière de contrôle des concentrations.

Début 2016, le groupe avait annoncé un plan d’investissement de plus de 100 millions d’euros destiné à l’élargissement de sa présence internationale, mais aussi au développement de sa marque propre et de sa capacité omni-canal.