De nouveaux actionnaires, une nouvelle politique RSE, de nouvelles ambitions : le cabinet d’évaluation de la sécurité et de conformité réglementaire des produits cosmétiques veut poursuivre son développement à l’échelle mondiale.

« Nous avons élaboré un plan stratégique ciblé qui alimentera la croissance de l’entreprise et fournira des niveaux de service incomparables à nos clients d’Europe et d’Asie », explique le Dr. Frédéric Lebreux, le nouveau PDG de Biorius.

Une « troisième révolution », selon le dirigeant, qui s’accompagne de l’arrivée de nouveaux actionnaires, qui fourniront le levier financier nécessaire à ce développement ambitieux.

« Nous renforcerons notre croissance organique et ce notamment via notre nouveau bureau à Séoul. Celui-ci va considérablement améliorer notre niveau de services sur un marché asiatique très dynamique », précise Frédéric Lebreux. « Nous continuons également à investir dans des outils informatiques de pointe, à diversifier nos activités et à explorer les possibilités de nouvelles acquisitions ».

En parallèle, Biorius s’est également engagé à réduire son impact sur l’environnement en lançant un programme de réduction de son empreinte carbone et en investissant dans la reforestation à Madagascar. Une pépinière Biorius sera inaugurée dans le courant de l’année afin de planter et de prendre soin de dizaines de milliers d’arbres dans tout Madagascar. Le projet est mené en partenariat avec l’association à but non lucratif "Graine de Vie", qui entend aider les écosystèmes malgaches tout en améliorant la résilience des économies locales.

Le Dr Frédéric Lebreux a rejoint Biorius en 2014 en tant que directeur...

Le Dr Frédéric Lebreux a rejoint Biorius en 2014 en tant que directeur scientifique et réglementaire après cinq années passées au sein de l’International Fragrance Association (IFRA). Il est titulaire d’un master en gestion et d’un doctorat en chimie médicinale de l’UCLouvain. Frédéric est maître de conférences à l’ISIPCA et à l’ISC Paris Business School.

La première révolution de Biorius, en 2015-2016, a conduit à la rationalisation de ses processus et à une amélioration majeure de son savoir-faire technique. Ce redéveloppement complet de ses services, associé à des investissements dans des outils informatiques internes, a ouvert l’accès aux grandes marques cosmétiques cherchant à améliorer leur efficience réglementaire.

Biorius a accompli sa deuxième révolution en 2019 avec la création de son 4e bureau à Toulouse (France), un centre spécialisé dans la toxicologie et l’évaluation de la sécurité. « Ce bureau était stratégiquement important pour notre expansion et l’amélioration de notre couverture européenne, qui comprend Bruxelles, notre siège historique, Londres, offrant une solution post-Brexit à nos clients, et le Luxembourg », explique Frédéric Lebreux. Cette forte croissance organique a été renforcée par l’acquisition du CERT (Saint-Malo, France), un concurrent offrant à l’industrie cosmétique des services fortement complémentaires à ceux de Biorius.

Biorius est l’un des leaders de l’industrie cosmétique en matière d’évaluation de la sécurité et de conformité réglementaire. L’entreprise est responsable de plus de 10.000 produits cosmétiques au sein de l’Union Européenne et offre des services réglementaires à l’échelle mondiale, avec des bureaux à Manage (Belgique), Londres (Royaume-Uni), Toulouse (France), St-Malo (France) et Luxembourg. Biorius emploie 50 personnes et fournit un large éventail de services, notamment la certification des cosmétiques, l’évaluation de la sécurité des ingrédients et les obligations des utilisateurs en aval de REACH.