La maison de parfumerie parisienne fondée en 2017 par Ludovic Bonneton a annoncé une levée de fonds de 2,5 millions d’euros pour accélérer une croissance déjà très dynamique.

Parfumerie créative et accessible

La maison de parfumerie parisienne semble avoir réussi son pari de proposer un nouveau regard sur le parfum, puisqu’elle enregistre une croissance de 40% en 2020 pour un chiffre d’affaire retail de 8 millions d’euros. Depuis sa création, Bon Parfumeur s’efforce d’offrir des parfums made in France, basés sur une vision artistique de la création mais avec une approche simple, accessible et des prix abordables (38 euros le flacon de 30 ml ou 82 euros le flacon de 100 ml).

Afin de continuer d’accélérer le développement de la marque, Bon Parfumeur vient de lever 2.5 millions d’euros auprès d’investisseurs particuliers.

Lancement en Chine

Cette rentrée de capital va permettre, selon la marque, de développer son offre produit (notamment sur le segment de la parfumerie d’ambiance, en plein boom depuis le début de la pandémie), de renforcer la distribution sur les marchés clés, mais également de préparer son lancement en Chine via un site e-commerce cross-border.

Bon Parfumeur ambitionne une croissance de +50% en 2021

Bon Parfumeur ambitionne une croissance de +50% en 2021

Grâce à cela, Bon Parfumeur ambitionne une croissance de +50% en 2021.

La marque propose actuellement une gamme de 21 eaux de parfums, réalisées à partir de produits naturels. Des parfums unisexes à la structure olfactive limpide pour favoriser le mix&match, l’association d’une ou plusieurs fragrances pour créer un sillage personnel unique. La marque propose également une gamme de bougies.