La société américaine de biotechnologie Amyris a signé avec Nikko Chemicals un contrat d’approvisionnement pluriannuel pour plusieurs centaines de tonnes de son squalane renouvelable, certifié Ecocert, en vue de sa distribution sur le marché japonais.

Le squalane est connu comme un émollient très efficace, mais il est largement négligé par les formulateurs en raison de difficultés d’approvisionnement. Historiquement, le squalane était collecté de manière non-durable à partir de foies de requins. En revanche, Amyris produit un squalane issu de la canne à sucre qui est entièrement renouvelable.

John Melo, PDG d'Amyris

John Melo, PDG d’Amyris

Selon John Melo, PDG d’Amyris, l’accord permettra à l’entreprise d’étendre ses volumes de ventes de squalane d’origine renouvelable. En effet, Amyris commercialise déjà ce produit en Europe, en partenariat avec le fournisseur français d’ingrédients cosmétiques Soliance, et l’accord avec Nikko Chemicals devrait lui permettre de toucher des clients supplémentaires sur un autre marché clé des cosmétiques.

« C’est la première fois que se crée une filière d’approvisionnement fiable de squalane issu d’une fabrication durable et nous sommes ravis de jouer un rôle majeur pour rendre cela possible, » déclare Shigeru Sekine, président de Nikko Chemicals. «  Nous commercialisation du squalane depuis plus d’un demi siècle, et nous sommes heureux de travailler avec Amyris pour étendre l’utilisation sur le marché japonais de cet émollient de grande valeur. »