Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances

Cosmoprof Bologne : l’heure du bilan

En exclusivité pour Premium Beauty News, Aureliana De Sanctis, présidente de SoGeCos, la société organisant les salons Cosmoprof, parle du volcan, de la concurrence et de la Turquie.

Premium Beauty News - Comment s’annonçait cette nouvelle édition de Cosmoprof ?

Aureliana de Sanctis - Cette 43e édition de Cosmoprof Bologne se présentait évidemment sous les meilleurs auspices : 2.254 exposants, soitune hausse de 0,26 % par rapport à 2009, dont 1325 étrangers, soit 59% du total.

En termes de surface, cela représentait 180.000 m2, soit une hausse de 2 % par rapport à 2009.

Les visiteurs préinscrits en ligne avant le salon étaient de 39.516, à comparer aux 31.600 personnes de 2009. Cette augmentation significative a été obtenue en utilisant le Web comme un outil de communication mais aussi grâce à la planification de Google et ses 4.553 achats directs.

Premium Beauty News - Vous avez évidemment subi de plein fouet l’arrêt des vols aériens à partir du jeudi soir. Quel a été l’impact réel sur le salon ?

Aureliana de Sanctis - À partir de Mercredi 14 Avril les ciels du Nord de l’Europe ont commencé à être fermés à cause du volcan Islandais. L’impact a été surtout ressenti sur les arrivées des délégations d’acheteurs internationaux sauf pour les rendez-vous de Cosmopack qui commençaient dès le jeudi matin et qui ont pu avoir lieu à raison de 88 rendez-vous sur 120.

L’impact sur les autres a été plus sérieux, seulement 60 sur 120 concernant le SPA. Les coiffeurs des shows On Hair qui arrivaient de Londres n’ont pas pu arriver à Bologne, tandis que ceux qui venaient de Paris ont pu y participer en voyageant en voiture, ceci grâce à notre intervention.

Il n’empêche que grâce au battage que nous avons fait pour faire revenir la parfumerie sélective à Bologne et des investissements importants en termes de communication, on peut dire que cette édition de Cosmoprof a réussi : le nombre de visiteurs a augmenté de 4,88% par rapport à l’année dernière avec 6.808 visiteurs de plus. Le nombre de visiteurs étrangers s’est monté à 33.404 sur un total de 146.331 personnes.

Aureliana De Sanctis, SoGeCos, pendant le salon Cosmoprof 2010

Aureliana De Sanctis, SoGeCos, pendant le salon Cosmoprof 2010

Premium Beauty News - La concurrence entre les grands salons internationaux du secteur Beauté ne faiblit pas. Quelle est votre vision pour l’avenir de votre manifestation ?

Aureliana de Sanctis - Notre manifestation ne craint pas la concurrence. Cosmoprof est le salon n°1 du secteur beauté depuis 43 ans. Les concurrents qui abordent le monde des Salons sont à la fois sur des niches et finalement très locaux. Ce sont des événements tout à fait différents par rapport à Cosmoprof qui se confirme comme étant le salon international le plus important du monde et le seul qui garantit une plateforme internationale avec ses éditions de las Vegas et de Hong Kong. S’il y a une offre différente, on reste dans une situation de libre concurrence. C’est aux exposants de décider où investir, selon leur objectifs de business.

Cosmoprof, depuis sa naissance dans les années 60, a suivi le développement du secteur de la beauté et a toujours tenu ses promesses de sérieux et de qualité ; tous les exposants que nous rencontrons témoignent de cela. Nous remercions tous les exposants qui en 2010 nous ont fait confiance et qui ont permis de réaliser un évènement prestigieux et utile pour le secteur. Pour le futur nous continuerons avec l’objectif que ce soit non seulement un salon mais surtout un lieu de rencontre, d’échange et d’expérience. Une véritable plateforme multimedia et polisensorielle qui permettra le développement du monde de la Beauté.

Premium Beauty News - Que pensez-vous de l’ouverture dans quelques mois d’un nouveau salon Intercharm à Milan ?

Aureliana de Sanctis - La concurrence est le sel du business. Nous sommes dans un marché libre et nous travaillons pour améliorer notre Salon soit en termes de contenus, en développant nos propres particularités, soit en termes d’espaces. Intercharm est un projet que nous regardons avec l’attention qu’il faut, comme un salon local qui sera l’expression du marché italien.

Premium Beauty News - Le centre de gravité du secteur beauté se déplace de plus en plus vers la zone Asie. Une situation qui ne peut que profiter à votre salon de Hong Kong.

Aureliana de Sanctis - Cosmoprof Asia est un salon bien connu et qui joue un rôle de premier plan dans le développement du business cosmétique en Asie qui comprend le Japon, l’Australie, Taiwan, la Corée. Ce salon sera à sa 15e édition en 2010 et nous avons constaté que sa nature est en train de changer : D’un évènement qui se focalisait sur l’accompagnement des marques étrangères pour trouver un système de distribution en Asie, on assiste petit à petit à la naissance d’ une plateforme de business qui facilite la création de nouvelles alliances stratégiques en matière technologique, de production et de distribution.

Aujourd’hui, Cosmoprof Asia se confirme comme étant le deuxième point de référence dans le monde : tout le monde du business de la Beauté se rencontre au cours du premier trimestre à Bologne, pour ensuite se rendre à Hong Kong, avec une très grande participation d’acheteurs et d’exposants provenant en particulier de France.

Souvenez-vous que nous sommes presents en Chine continentale avec Guangzhou International Beauty Expo, le plus important trade show chinois, qui obtient des résultats exceptionnels. Compte tenu de nos performances en Asie, nous regardons de très près les opportunités sur Pékin et Shanghai.

Premium Beauty News - Comment se présente votre nouveau salon en Turquie ?

Aureliana de Sanctis - BeautyEurasia à Istanbul est un autre très important projet dans une zone en fort développement en terme de consommation de produits cosmétiques.

Cosmoprof et BeautyEurasia offriront une nouvelle plateforme professionnelle pour atteindre les professionnels et des distributeurs de cette région. La région comprend des pays comme la Turquie, les Balkans, le Caucase, l’Asie Centrale, le Moyen Orient et l’ Afrique du Nord : une cible de 500 millions de personnes. Se rencontrera le top des acheteurs provenant, par exemple, des Emirates Arabes, d’Arabie Saoudite, d’Israel, de Jordanie et des régions de la Russie orientale.

Propos recueillis par Jean-Yves Bourgeois

© 2010 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in Paris : Nouveau record de candidatures pour l’arbre de l’innovation

Avec plus de 170 produits candidats pour figurer parmi les produits exposés dans l’Innovation Tree, la prochaine édition du salon MakeUp in Paris - 20 et 21 juin 2019 au Carrousel du Louvre - s’annonce prometteuse. L’Innovation Tree, c’est une sélection des meilleures innovations reçues pour chaque salon (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Une solution végane pour bien vieillir

Lipotec - Lubrizol
Une solution végane pour bien vieillir

Nous en savons chaque jour un peu plus sur le réchauffement climatique, nous voyons ses conséquences sur la planète, le nombre d’animaux et de végétaux en voie de disparition ne cesse d’augmenter et les gouvernements sont encore loin de promouvoir des lois réellement capables d’arrêter les changements climatiques. Dans cette perspective, ce (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer