Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances

Le marché européen des soins du visage capitalise sur les avancées de la science

La France domine le marché du soin pour le visage en Europe, qui a atteint 5,9 milliards d’euros en 2009 et devrait atteindre 6,5 milliards d’euros d’ici 2013. La cosmétologie continue de capitaliser sur les avancées de la biochimie et de la médecine.

La France fait la course en tête

Selon Mintel, le marché des soins pour le visage dans les cinq principaux marchés européens (France, Italie, Allemagne, Royaume-Uni et Espagne) a atteint une valeur de 6,1 milliards d’euros en 2009 - contre 6 milliards en 2008. La France représente plus de 36% de ce marché, avec des ventes qui atteignent 2,2 milliards d’euros en 2009.

La France est suivie de près par l’Allemagne, où les ventes ont atteint 1,3 milliard d’euros, et l’Italie avec près de 1,2 milliards d’euros. Le Royaume-Uni occupe le quatrième rang avec des dépenses qui s’élèvent à plus de 1 milliard d’euros (854 millions de livres) en 2009. Finalement, c’est en Espagne que le marché est le plus réduit avec un total des ventes au de 371 millions d’euros..

La valeur combinée de ces cinq pays devrait croître encore et dépasser 6,5 milliards d’euros en 2013.

« Dans l’ensemble, la nécessité de répondre à un nombre croissant de femmes européennes qui cherchent à masquer les signes du vieillissement a été au cœur de l’innovation produits en Europe et les chiffres de vente au détail prouvent que cela a été un bon investissement, » a déclaré Nica Lewis, Head Consultant, Mintel Beauty Innovation.

Focus sur les rides

Mintel révèle que près des deux tiers (62%) des femmes françaises utilisent des produits anti-rides. « Toutefois, les rides ne sont pas seulement un problème pour les Françaises. Les Italiennes ne sont pas loin derrière, avec 60% d’utilisation d’un produit anti-rides, suivies par les Espagnoles (55%), le Royaume-Uni (51%) et l’Allemagne (49%) », précise la société d’études de marché.

Rides et ridules sont la première préoccupation liée au vieillissement pour les femmes dans tous les pays étudiés, Françaises et les Espagnoles (63%) en tête, suivies par le Royaume-Uni (62%) et l’Italie (59%). À comparer avec l’Allemagne, où moins de la moitié (47%) des femmes se déclarent attentives à ces questions.

Cependant, bien que les rides et ridules restent la principale préoccupation quand il s’agit de vieillissement, de nombreux autres problèmes préoccupent les européennes. Par exemple, près de la moitié des Britanniques (49%), des Espagnoles (47%) et des Françaises (46%) se déclarent préoccupées par les cernes sombres sous les yeux des cercles et par des problèmes d’yeux creusés. Le relâchement de la peau préoccupe jusqu’à 43% des Allemandes et les vergetures soucient à 45% des Italiennes.

Développements de nouveaux produits

En 2009, la France et l’Italie ont été les pays les plus actifs en Europe en matière de lancement de produits pour le visage et le cou, où ce segment représente 81% des soins du visage, suivis par l’Allemagne et le Royaume-Uni (78%), et l’Espagne (68%). En revanche, l’Espagne est leader dans le segment des soins des lèvres, qui représentent 25% des développements de nouveaux produits de soins du visage, contre 12% en Allemagne et au Royaume-Uni, 9% en France et 7% en Italie.

Selon Mintel, l’intérêt des consommatrices pour les soins du visage conduit par ailleurs au développement de nouveaux produits avec des revendications scientifiques de plus en plus nombreuses, se référant par exemple à la technologie des cellules souches, à l’allongement des chaînes peptidiques, aux sirtuines et à la réparation de l’ADN.

«  Comme nous l’avons annoncé dans notre analyse des tendances beauté, la cosmétologie continue à capitaliser surles progrès de la biochimie et de la médecine. Cette tendance à une ‘Turbo Beauté’ propose des produits quasiment médicaux et des solutions à mélanger soi-même, tels que des kits à domicile, des cures complètes et des gadgets techniques. Parmi les lancements d’anti-âge de 2010, on observe que l’accent est mis sur les gadgets et sur la glycation, » Nica Lewis conclut.

Vincent Gallon

© 2010 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
spip-vignette

MakeUp in Seoul dévoile son programme de conférences

Encore un mois d’ici MakeUp in Seoul ! Le salon B2B dédié à la chaîne d’approvisionnement maquillage se tiendra à l’hôtel Conrad de Séoul les 15 et 16 avril. LUNDI 15 AVRIL 2019 10h15 - 11h00 : The future of Beauty 2020 Conférence par Charlie Clark, spécialiste des tendances, WGSN Mindset 11h30 - 12h15 : Trends : Color Wave by Beautystreams (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Réduire l'empreinte environnementale du packaging beauté - 2e Partie : Les défis

Gérald Martines
Réduire l’empreinte environnementale du packaging beauté - 2e Partie : Les défis

Les acteurs de la beauté sont engagés dans de nombreuses initiatives visant à réduire l’impact environnemental des packs, mais la piste de la réutilisation - bien qu’a priori très prometteuse - semble sous-exploitée. Après avoir présenté les enjeux de la réduction de l’impact environnemental des emballages, la deuxième partie de cet article (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer