Unilever a annoncé une série de mesures destinées à lutter contre le changement climatique et à préserver les ressources de la planète pour les générations futures. Le géant des biens de consommation s’est notamment engagé à ce que d’ici 2039 tous ses produits soient à un niveau zéro d’émissions nettes de carbone.

En matière de changement climatique, Unilever s’était déjà engagé à ce que, d’ici 2030, ses propres opérations ne soient pas émettrices de carbone de ses propres opérations et à réduire de moitié l’empreinte en gaz à effet de serre (GES) de ses produits à travers la chaîne de valeur. En réponse à l’aggravation de la crise climatique, le groupe s’engage désormais à un niveau zéro d’émission nette pour tous ses produits d’ici 2039 - du sourcing des matériaux jusqu’à l’arrivée des produits en point de vente.

Pour atteindre cet objectif, Unilever accordera la priorité aux fournisseurs eux-mêmes engagés dans des politiques chiffrables de réduction de leur empreinte carbone. Le groupe mettra en place un système permettant à ses fournisseurs de déclarer, sur chaque facture, l’empreinte carbone des biens et services fournis et créera des partenariats avec d’autres entreprises et organisations pour standardiser la collecte, le partage et la communication des données.

Unilever souhaite également aller plus loin dans la lutte contre la déforestation et à ce que sa chaîne d’approvisionnement soit garantie sans déforestation d’ici 2023. Le groupe veut donc disposer d’une visibilité précise sur ses sites d’approvisionnement, et ne plus dépendre du système de bilan de masse, qui ne permet pas de vérification. Afin d’accroître la traçabilité et la transparence, le groupe utilisera les technologies numériques émergentes - telles que la surveillance par satellite, la géolocalisation et la blockchain.

Les autres engagements du groupe comprennent :

- La promotion d’une nouvelle génération d’agriculteurs et de petits exploitants s’engageant à protéger et à régénérer leur environnement agricole.
- L’introduction d’un code innovant d’agriculture régénérative pour tous ses fournisseurs.
- La mise en œuvre de programmes de gestion de l’eau pour les communautés locales dans 100 sites d’ici 2030.
- L’adhésion au 2030 Water Resources Group, une plateforme hébergée par la Banque mondiale, destinée à améliorer la gestion de l’eau dans les principaux marchés en situation de stress hydrique.
- La reformulation de tous les produits du groupe vers des options biodégradables d’ici 2030, afin de minimiser leur impact sur l’eau et les écosystèmes aquatiques.

Pour accélérer ce processus, les marques d’Unilever investiront collectivement 1 milliard d’euros dans un nouveau fonds dédié au climat et à la nature.