Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Innovation & nouveautés

Unilever se tourne vers le crowdsourcing pour inventer la douche du futur

Dans sa quête pour diminuer l’impact environnemental de ses produits, Unilever sollicite les internautes pour développer une douche plus respectueuse de l’environnement.

Partant du constat qu’une part importante de l’impact environnemental de ses produits d’hygiène tient à la quantité d’eau et d’énergie (nécessaire pour chauffer l’eau) consommée au moment de la douche, le groupe Unilever invite les créateurs du monde entier à lui soumettre leurs idées et solutions pour une douche plus écologique via eYeka.com. Les propositions gagnantes se verront récompensées par un prix et un voyage à Londres pour développer l’idée.

«  La phase d’utilisation est responsable d’une part significative de l’empreinte carbone des produits pour la douche, alors que l’eau devient tous les jours plus précieuse il évidemment nécessaire de développer la douche du future sous une forme commercialement viable au niveau mondial,  » explique la société.

Pour Phil Giesler, vice-président, de la New Businesses Unit d’Unilever, cette initiative est cohérente avec un souci croissant de responsabilité vis-à-vis de la façon dont les marques d’Unilever sont consommées.

Partenariat à long terme

Quoiqu’il en soit, elle intervient dans le sillage de l’annonce d’un partenariat entre Unilever et la communauté de co-création eYeka, pour permettre à Unilever de recourir davantage à cette plate-forme de créativité ouverte présente aussi bien en Asie-Pacifique, au Moyen-Orient, en Russie qu’en Afrique du Sud. En fait, Unilever considère le crowdsourcing (la pratique consistant à recourir à la créativité, l’intelligence et au savoir-faire d’un grand nombre de personnes, et en particulier d’une communauté en ligne, pour obtenir des services, des idées ou des contenus) peut aider à trouver des solutions cohérentes à des problèmes complexes.

Avec à ce partenariat, la communauté en ligne eYeka, qui compte plus de 250.000 créateurs, aidera à développer des idées pour certaines des marques les plus connues d’Unilever.

«  La mission de eYeka est de tirer parti de la créativité du monde pour permettre aux organisations et aux gens de créer ensemble un avenir meilleur. Cette initiative est une formidable opportunité pour notre communauté d’avoir un impact sur notre environnement,  » déclare de son côté François Pétavy, PDG d’eYeka.

V.G.

© 2013 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in NewYork tiendra sa 9e édition les 11-12 septembre 2019

Le seul événement de la côte Est exclusivement dédié à la formulation, à la production et au conditionnement du maquillage et des soins de la peau se tiendra au Center415, sur la 5ème avenue, au cœur de Manhattan, les 11 et 12 septembre 2019. MakeUp in NewYork 2019 accueillera plus de 110 exposants dans les domaines de la formulation, de (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Marine Chevalier
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Les insatisfactions et attentes make-up des beauty addicts : c’est le thème de l’étude menée par l’application mobile My Beauty Community auprès de sa communauté. Lancée en septembre 2017, l’app fédère aujourd’hui près de 50 000 beauty addicts, appelées les « Beauties ». Une cible clé pour les marques de beauté. Ces jeunes femmes échangent des (...)

en savoir +
Webinaires
E-boutique - Dernières publications
Réglementations sur l’enregistrement des cosmétiques en Chine
200.00 € HT
Réglementations sur l’enregistrement des cosmétiques en Chine - Partie 2
95.00 € HT
Sécurité des produits cosmétiques. Biélorussie, Kazakhstan et Russie
200.00 € HT
Retour en haut ↑

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer