Dès l’an prochain, Whole Foods Market, le premier détaillant américain de produits d’épicerie certifiés biologiques, exigera que tous les produits cosmétiques et soins personnels « biologiques » commercialisés dans ses magasins américains aient fait l’objet d’une certification par une organisation tierce.

Ces nouvelles règles s’appliquent à tous les produits de soins personnels et cosmétiques utilisant le mot « biologique », sous toutes ses formes, sur l’étiquette du produit, y compris » dans le nom de marque.

Toutefois, Whole Foods Market n’acceptera pas toutes les tierces certifications actuellement disponibles sur le marché. Selon le type de revendications, différentes certifications seront nécessaires et reconnues :

- Tous les produits qui se revendiquent comme biologique (par exemple, « shampooing bio ») devront être certifiés dans le cadre du National Organic Program (NOP) mis en place par le ministère américain de l’agriculture (USDA), il s’agit en fait du standard normalement applicable aux aliments biologiques commercialisés aux États-Unis. Ces produits doivent contenir plus de 95% d’ingrédients biologiques.
- Les produits qui revendiquent être « fabriqués avec des ingrédients biologiques » devront également être certifiés conformes à la norme NOP. Ces produits doivent contenir plus de 70% d’ingrédients biologiques.
- Enfin, les produits portent une revendication du type « contient des ingrédients biologiques » doivent être certifiés selon la norme NSF 305 ANSI Standard for Organic Personal Care, une norme de l’industrie fondée sur le consensus et reconnue par l’American National Standards Institute et géré par NSF International.

Il s’agit d’un choix très exigeant, puisque la norme NOP a d’abord été développée pour les produits alimentaires sans prendre en compte les spécificités de la cosmétique.

Selon Whole Foods Market, cette décision vise à assurer que les allégations sur les étiquettes sont exactes. « Nos clients ne s’attendent pas à ce que la définition d’un produit biologique vendu dans nos magasins varie considérablement selon qu’il s’agisse d’un produit alimentaire et ou d’un produit non alimentaire, » explique Joe Dickson, coordinateur des normes qualité chez Whole Foods Market. « Nous croyons que la revendication "biologique" doit être aussi forte lorsqu’elle est utilisée pour des produits de soins personnels que lorsqu’elle est utilisée pour des denrées alimentaires, actuellement réglementée par le National Organic Program de de l’USDA. »

Whole Foods Market indique travailler actuellement avec plusieurs de ses fournisseurs en vue de la transition vers le respect de ces normes. La société a déclaré qu’un «  petit nombre » de ses fournisseurs devront « modifier leurs étiquettes, reformuler leurs produits ou prendre d’autres mesures pour se conformer à ces nouvelles règles ».