Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Science, R&D

Un projet européen pour des cosmétiques plus respectueux de l’environnement

Alors que la demande de cosmétiques naturels et respectueux de l’environnement ne cesse de croître, un nouveau projet de l’Union européenne veut remplacer les techniques chimiques actuellement utilisées pour la production de cosmétiques par des biocatalyseurs économes en énergie. Le projet est soutenu par 7 millions d’euros de financement européent et s’appuie sur un consortium interdisciplinaire de 16 partenaires de huit pays européens.

Réunion de lancement d’OBTIBIOCAT à Naples © BIOCOM AG

Réunion de lancement d’OBTIBIOCAT à Naples © BIOCOM AG

Les fabricants de cosmétiques sont de plus en plus intéressés par de nouveaux procédés de production respectueux de l’environnement et par des ingrédients à l’empreinte environnementale réduite. C’est précisément le but du projet OPTIBIOCAT [1] , soutenu par près de 7 millions d’euros de fonds européens. Le projet rassemble une large équipe interdisciplinaire de chercheurs, universitaires et experts de l’industrie, pour un total de 16 partenaires venus d’Italie, de France, d’Allemagne, de Grèce, du Portugal, de Suède, des Pays-Bas et de Finlande, couvrant l’intégralité du processus de développement, depuis le génome et la prospection microbienne jusqu’à l’application. Le principal partenaire industriel est Korres, le fabricant grec de produits cosmétiques naturels.

Biocatalyseurs enzymatiques

L’objectif de ce projet de quatre ans est de remplacer les ressources et processus chimiques à forte intensité énergétique actuellement utilisés dans l’industrie cosmétique grâce à la découverte et à l’optimisation de nouveaux biocatalyseurs enzymatiques. Les chercheurs d’OPTIBIOCAT mettront au point des biocatalyseurs permettant de réduire les étapes de production de composants ainsi que de réduire les températures (50-60°C) par rapport à ceux des processus chimiques (jusqu’à 160°C).

« L’empreinte écologique de la production de certains antioxydants sera considérablement réduite avec nos biocatalyseurs novateurs, » explique Vincenza Faraco de l’Université de Naples, qui dirige le consortium OPTIBIOCAT.

Notes

[1] Optimised esterase biocatalysts for cost-effective industrial production

© 2014 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Clean Beauty in London se tiendra les 12 et 13 octobre 2020

Un nouveau salon dédié à la clean beauty à Londres

Nommé Clean Beauty in London, ce nouvel événement a pour objectif de rassembler sous un même toit des experts, des scientifiques, des fournisseurs, des marques, des influenceurs et des journalistes pour « construire l’avenir de la clean beauty ». Le salon, qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2020 à The Brewery, un espace événementiel situé (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
L'Inde s'affirme comme le prochain géant de la beauté

Asia Cosme Lab
L’Inde s’affirme comme le prochain géant de la beauté

Grâce à une population jeune en croissance (première population de jeunes dans le monde), à l’émergence d’une vaste classe moyenne, et à un meilleur accès à Internet dans les zones urbaines et rurales, l’Inde s’apprête à devenir le prochain géant de la beauté après la Chine. Asia Cosme Lab immergé dans le fascinant marché indien, où tradition et (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer