L’industrie européenne du tube a réussi, en 2019, à accroître sa production totale. Les entreprises regroupées au sein de l’etma - European Tube Manufacturers Association - ont augmenté leur production d’un pour cent, passant à presque 11,5 milliards de tubes. La demande a été principalement portée par les ventes de tubes laminés.

« Ceci ne témoigne pas seulement du niveau de performance et de la force d’innovation de notre branche, mais encore de la popularité croissante du tube auprès des consommateurs européens en tant qu’emballage contemporain fonctionnel, convivial et durable », explique Gregor Spengler, le secrétaire général de l’etma.

Selon l’etma, la demande a continué à progresser dans les domaines des soins dentaires, de la pharmacie et des denrées alimentaires. En revanche, le secteur de la cosmétique est resté stable, mais demeure, de loin, le principal marché pour les ventes de tubes, englobant environ 45% de toute la production. Le marché des dentifrices et le secteur pharmaceutique suivent avec un peu plus de 20% chacun. Presque 10% sont à mettre au compte de l’industrie alimentaire, les quelque 5% restants revenant aux produits ménagers et aux applications technico-industrielles.

La production européenne de tubes a progressé de 1% en en 2019

La production européenne de tubes a progressé de 1% en en 2019

Les ventes de tubes en plastique et en aluminium ont connu une baisse d’environ 3% pour chaque catégorie. Toutefois, les tubes laminés ont connu un développement extrêmement positif. Avec une augmentation des ventes de pratiquement 8%, ils ont maintenu le marché des tubes 2019 sur la voie d’une croissance réjouissante.

Et pour 2020 ?

Le premier trimestre de l’année 2020 a également commencé de manière vraiment satisfaisante, toutefois, la crise mondiale du coronavirus entraîne d’importantes incertitudes. « Dans la phase actuelle, il n’est pas possible d’établir sérieusement un pronostic fiable pour les mois à venir en raison des chaînes de livraison fragiles dans le monde entier, car les conditions cadres peuvent changer rapidement et dramatiquement à tout moment », ajoute Gregor Spengler.

L’etma note que dans de nombreux pays l’industrie de l’emballage a été identifiée comme une composante stratégique de l’approvisionnement, notamment pour les denrées alimentaires et les produits d’hygiène de base.

« Dans de telles crises graves, les emballages assurent donc le service de base nécessaire de la société. Il va de soi qu’outre le secteur alimentaire, le domaine médico-pharmaceutique est également crucial en temps de crise. Ces deux domaines font partie des marchés clés de l’industrie du tube », souligne l’organisation professionnelle. « En cette période tumultueuse, les fabricants européens de tubes feront tout leur possible pour assurer l’approvisionnement responsable et sans problème de la population avec ces produits essentiels  ».