72% des Britanniques admettent avoir eu des coups de soleil l’an dernier selon une étude réalisée par l’Association britannique des dermatologues. Un chiffre inquiétant pour les professionnels alors même que 86% des sondés disent craindre le cancer de la peau.

Les Britanniques méconnaissent les dangers réels des coups de soleil, selon...

Les Britanniques méconnaissent les dangers réels des coups de soleil, selon une étude de l’Association britannique des dermatologues. © EMprize / shutterstock.com

L’enquête menée par le Bristish Association of Dermatologists (BAD) sur 1018 personnes à l’été 2014 indique que près de trois quarts des Britanniques ont déjà attrapé des coups de soleil l’année passée.

Le chiffre choque l’association alors même que plus de 2000 personnes meurent chaque année des suites d’un cancer de la peau en Grande-Bretagne.

À quelques semaines de l’été et alors que le soleil a fait son retour, la BAD s’inquiète des faibles habitudes de protection vis à vis du soleil en Grande-Bretagne. « Les gens sous-estiment le risque que provoque un coup de soleil sur la peau et beaucoup pensent que les rougeurs cutanées sont une caractéristique anodine du processus de bronzage plutôt que le signe certain que votre peau est irrémédiablement endommagée, » explique Johnathon Major, de la BAD.