Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Aliénor Massenet

Tendance Olfactive : L’impact du minéral

Substance solide, inorganique et cristallisée, le minéral résulte d’un processus géologique naturel. En parfumerie, la minéralité est une notion subjective car il n’existe pas de famille minérale à proprement parlé. Avec leurs facettes humides et salées, les notes minérales permettent aux parfumeurs une nouvelle retranscription de la fraîcheur dans leurs créations. Le parfumeur Aliénor Massenet explique tout l’intérêt de ces notes.

Quels sont les ingrédients de la palette du parfumeur qui lui permettent de donner une facette minérale à un parfum ?

Ce sont principalement les notes ozoniques, comme la calone par exemple, avec leur odeur marine, aqueuse, légèrement anisées, qui rappelle le bord de mer, les rochers et l’air iodé. A côté de cela, le parfumeur peut également utiliser le cashmeran pour sa facette salée, les notes ambrées et l’absolu fucus qui rappellent respectivement le bitume et la pierre. Sans oublier le menthol pour la fraîcheur glaciale qu’il apporte à un parfum.

Quelle est la différence entre les notes minérales et les notes hespéridées ?

Si les deux apportent de la fraîcheur, les notes héspéridées que l’on retrouve le plus souvent en tête disparaissent très rapidement au bout de quelques minutes. Les notes minérales ont l’avantage de pouvoir perdurer plus longtemps et étendre leur fraîcheur plus froide en coeur
et en fond du parfum.

Masculin ou féminin ?

Si les notes minérales trouvent plus facilement leur place dans les parfums masculins, elles sont aussi intéressantes dans une composition plus féminine. Bien évidemment, on les utilise à un dosage moins important. Si je crée un floral par exemple, la fleur sera bien sur dominante et la note minérale me permettra de lui apporter un accent, un léger twist qui lui confère une certaine singularité.

Matières premières Symrise à effet minéral

Si la palette du parfumeur s’est largement diversifiée grâce à la synthèse pour étoffer ses propositions de notes minérales, la division Symrise Fine Fragrance possède des matières premières exclusives qui permettent aux parfumeurs de la société de composition de créer des partitions olfactives originales et singulières.

Belanis ®

Une alliance de fleurs blanches et de jasmin aux facettes anisées que relève des touches
de réglisse, safran, basilic et opoponax pour apporter au parfum une fraîcheur toscane
toute en légèreté.

Symmarine ®

Tout en fraîcheur, Symmarine® donne du corps aux notes de fond tout en augmentant leur diffusion. Un souffle de naturalité intensément humide avec des facettes froides et métalliques et une légère touche naturelle ozonique.

Ambrostar ®

L’un des captifs les plus performants à ce jour pour redécouvrir cette note d’ambre gris oubliée. Une incroyable note boisée séchée aux facettes minérales uniques et contrastées.

Aliénor Massenet
Parfumeur Symrise

© 2019 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
A propos de Aliénor Massenet
Aliénor Massenet

D’origine franco-hongroise, Aliénor Massenet grandit dans une famille où se côtoient artistes, sa tante était peintre, et scientifiques. Les odeurs ont toujours fait partie de sa vie. « J’utilisais mon odorat plus que mes autres sens, c’était mon premier repère ». À l’âge de 12 ans, elle sentait tout ce qui lui passait à portée de main et s’amusait même à reconnaître le parfum de ceux qu’elle croisait sur le chemin de l’école, comme des petits défis quotidiens. Alors quand un ami de sa mère lui parle du métier de parfumeur, c’était comme une évidence. À 17 ans, un stage d’un mois chez Firmenich la conforte dans sa vocation première. Malgré cela, elle entreprend des études d’Histoire de l’Art, davantage pour satisfaire à ses parents. En parallèle, de 1990 à 1992, elle suit une formation de parfumeur à mi-temps auprès de Monique Schlinger (Cinquième Sens).

Après un temps partiel de deux ans chez Florasynth, elle rejoint IFF New York en 1995 pour un stage de six mois où elle assiste Sophia Grojsman et Carlos Benhaïm. Une expérience qui dure finalement six ans, le temps pour elle de vivre le rêve américain, perfectionner sa technique et surtout de travailler sur son premier grand projet : Intuition pour homme d’Estée Lauder, co-signé avec Pierre Wargny. Elle revient ensuite chez IFF à Paris où elle travaille pendant 12 ans, notamment avec Pierre Wargnye sur l’emblématique Drakkar Noir de Guy Laroche.

Aliénor rejoint Symrise en janvier 2016 en tant que parfumeur senior.

Focus
MakeUp in NewYork a accueilli plus de 3 800 visiteurs, avec une croissance de 12% d'invités internationaux.

MakeUp in New York déménage au Javits Center pour poursuivre sa croissance

La dernière édition de MakeUp in NewYork, l’événement B2B dédié à la chaine de valeur de l’industrie du maquillage, a été un gros succès, selon les organisateurs. L’événement qui s’est tenu les 11 et 12 septembre 2019 au Centre415 sur la 5e avenue, à Manhattan, a accueilli plus de 3 800 visiteurs, avec une croissance de 12% d’invités internationaux. (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Victoria's Secret ou l'échec d'un positionnement conservateur ?

Laurence Bacilieri
Victoria’s Secret ou l’échec d’un positionnement conservateur ?

L’annulation du show Victoria’s Secret n’a rien d’une surprise. En mai, le New York Times révélait que le défilé avait perdu son diffuseur télé. « VS doit évoluer et changer pour grandir. Avec ça en tête, nous avons donc décidé de repenser le traditionnel Fashion Show pour développer un nouveau genre d’événement à l’avenir ». De 2001 à 2018, des (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer