Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Emballage & design

Sussex IM propose le packaging connecté !

La société Sussex I.M. basée dans le Wisconsin (États-Unis) a développé une technologie révolutionnaire qui fait bénéficier l’internet des objets (IdO) aux packagings cosmétiques primaires. La société, spécialisée dans la production de packagings en plastique injecté propose depuis peu un astucieux système de « marqueur »intégré à l’étiquette, – pour être plus précis placé dans le moule – au moment de l’injection et qui permet aux consommateurs de se connecter directement à l’entreprise et à ses produits. Son nom : la Digital-in-Mold-Watermarked-Label solution. Le point avec Keith Everson, CEO de Sussex IM...

Keith Everson

Keith Everson

Premium Beauty News - Quelques mots sur votre société... Et que signifie « IM » ?

Keith Everson - IM signifie Innovative Manufacturing mais aussi Injection in Mold. La société a une longue histoire. C’est une Spin-off de Hartland Plastics ; elle est achetée en 1963 par Revlon pour développer des boîtiers à maquillage et des packagings pour la cosmétique. En 1977, plusieurs employés de Hartland Plastics décident de créer Sussex Plastics. Revlon devient son premier client. L’entreprise se considérait comme une start-up entrepreneuriale à valeur ajoutée, se spécialisant dans l’innovation en packagings cosmétiques. En 1999, l’entreprise est rachetée par le groupe Rexam. Cette acquisition est stratégique pour Rexam qui avait besoin d’un site de premier plan dans le domaine du packaging cosmétique aux USA et s’intégrant dans sa stratégie globale dans le secteur cosmétique. Au cours des 10 années suivantes le nombre d’usines Rexam dédiées à la plasturgie est passé à 72 pour un chiffre d’affaires de 2,2 milliards de dollars. En 2010 Rexam décide de ventre une partie de ses actifs dans le secteur et nous cède ainsi Sussex qui devient Sussex IM.

Notre stratégie devient alors de travailler avec un nombre équilibré de marques mondiales et de nous concentrer sur l’innovation, avec comme priorité le marché et la résolution de problèmes « universels » rencontrés par les clients.

Premium Beauty News - Quelques chiffres clés ?

Keith Everson - Nous employons actuellement environ 400 employés et nous prévoyons d’embaucher 30 - 40 personnes en 2016. Notre chiffre d’affaires en 2015 a été de 65 millions de dollars et l’objectif pour 2016 est d’atteindre les 70 millions de dollars. Principaux investissements en 2015 : l’acquisition de Mogo (une société que Sussex IM a aidé à développer et qui est spécialisée dans les protège-dents parfumés innovants), pour plus de 1 million de dollars. Ils ont crée la technologie exclusive Mogo Flavor (des protèges dents au parfum et au gout longue-durée). En 2016, nous avons prévu d’investir de 5 à 10 millions de dollar, notamment pour le développement d’une nouvelle installation (également basée à Sussex).

Premium Beauty News - Votre stratégie en quelques mots ?

Keith Everson - Nous voulons prendre de l’importance sur le marché cosmétique et doubler nos ventes. Les ventes dans ce secteur représentent actuellement 10 millions de dollars et notre objectif est d’atteindre la barre des 20 millions de dollars en nous concentrant sur l’Amérique du Nord, et en particulier le marché américain. Pour y arriver, nous misons évidemment sur l’innovation grâce en particulier à notre maîtrise de l’étiquetage dans le moule.

Notre solution, la Digital-in-mold-watermarked-label, est maintenant disponible sur le marché. Cette technologie peut être très intéressante pour les sociétés désireuses de rester connectées aux consommateurs via leur iPhone et pour développer une communauté de marque, créant des liens entre les médias sociaux et la marque.

Le procédé est peu couteux et rapide et il ouvre de nouveaux horizons aux marques désireuses d’accroitre leur visibilité. C’est une formidable opportunité pour une marque que d’être connectée avec ses clients mais c’est bien plus qu’un code QR, il peut être connecté à un site Web. Il suffit de télécharger l’application Digimarc pour la tester.

Un de nos atouts supplémentaires est notre maîtrise des étiquettes numériques intégrées au moule qui permet de changer de décoration facilement et rapidement et de réaliser des étiquettes avec des effets brillants, mats, ou soft touch.

Propos recueillis par Jean-Yves Bourgeois

Portfolio

© 2016 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in NewYork tiendra sa 9e édition les 11-12 septembre 2019

Le seul événement de la côte Est exclusivement dédié à la formulation, à la production et au conditionnement du maquillage et des soins de la peau se tiendra au Center415, sur la 5ème avenue, au cœur de Manhattan, les 11 et 12 septembre 2019. MakeUp in NewYork 2019 accueillera plus de 110 exposants dans les domaines de la formulation, de (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Marine Chevalier
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Les insatisfactions et attentes make-up des beauty addicts : c’est le thème de l’étude menée par l’application mobile My Beauty Community auprès de sa communauté. Lancée en septembre 2017, l’app fédère aujourd’hui près de 50 000 beauty addicts, appelées les « Beauties ». Une cible clé pour les marques de beauté. Ces jeunes femmes échangent des (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer