Les deux groupes ont l’intention de créer une co-entreprise sous le nom de Pharma & Beauty international (PBI), Cetes Cosmetics étant actionnaire minoritaire.

Grâce à la complémentarité de leurs réseaux de production et de leurs portefeuilles de clients, les deux sociétés entendent positionner PBI comme un acteur mondial de la sous-traitance cosmétique à même de répondre aux besoins des marques cosmétiques sur des marchés de plus en plus diversifiés.

Cetes Cosmetics est l'entité de fabrication du groupe suédois Oriflame mais...

Cetes Cosmetics est l’entité de fabrication du groupe suédois Oriflame mais fabrique également des produits cosmétiques pour d’autres donneurs d’ordres.

Créé en 2012 par Laurent Dodet et Jean-Marie Total, le Français Pharma & Beauty Group dispose de quatre usines en France spécialisées dans la fabrication et le conditionnement de produits cosmétiques (soin, maquillage, parfum, hygiène), de produits pharmaceutiques (dispositifs médicaux, médicaments) et de compléments alimentaires. Phama & Beauty Group dispose d’un large portefeuille de clients en France. De son côté, Cetes Cosmetics est l’entité de fabrication du groupe suédois Oriflame mais fabrique également des produits cosmétiques pour d’autres donneurs d’ordres. Constituée en 2017, Cetes Cosmetics dispose de six usines dans quatre pays (Pologne, Russie, Inde et Chine) et d’un siège social à Schaffhausen en Suisse.

PBI aura son siège social à Paris, et sera dirigée par Laurent Dodet en tant que PDG.

La nouvelle entité disposera de 10 sites industriels en France, en Pologne,...

La nouvelle entité disposera de 10 sites industriels en France, en Pologne, en Russie, en Inde et en Chine, pour répondre à la diversité des besoins des marques.

« Avec PBI, nous réunirons le meilleur des deux partenaires : une empreinte géographique mondiale, une large gamme de technologies, des innovations de rupture, des usines de haute qualité et un management dynamique. PBI sera en mesure d’offrir aux clients des solutions de production flexibles dans les dix usines combinées de la coentreprise, » explique Laurent Dodet dans un communiqué.