Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Sociétés & industrie Interview avec Stéphanie du Chaxel, directrice marketing adjointe, Sothys Paris

Sothys : luxe éco-responsable et réactivité marketing pour 2009 Interview avec Stéphanie du Chaxel, directrice marketing adjointe, Sothys Paris

Stéphanie du Chaxel, Directrice marketing adjointe de la marque Sothys Paris, livre à Premium Beauty News sa vision de l’année 2009. Entre incertitudes économiques et engagement éco-responsable, Sothys entend renforcer son image d’une marque de luxe différente. À la fois parisienne d’esprit et provinciale par ses racines, la marque est soucieuse de ne pas sacrifier ses valeurs aux effets de mode ou aux fluctuations de la conjoncture.

Stéphanie du Chaxel, directrice marketing adjointe, Sothys Paris

Stéphanie du Chaxel, directrice marketing adjointe, Sothys Paris

Premium Beauty News - Quelles ont été les nouveautés marquantes de l’année 2008 pour Sothys ?

Stéphanie du Chaxel - Nos équipes dressent un bilan positif de l’année 2008. Nous avons investi de nouveaux territoires avec de nombreuses innovations : innovation scientifique, innovation en communication, mais aussi innovation packaging forte à travers la réflexion d’éco-conception poussée que nous avons menée pour notre toute nouvelle ligne écologique et biologique Beauty Garden® by Sothys.

Le challenge pour l’équipe marketing a été de véhiculer une image élégante et originale, de porter le message biologique de cette ligne et d’accompagner « l’éco-responsabilité » de la marque Sothys. Au-delà des packagings primaires aux matériaux recyclables, le travail de fond a surtout porté sur la conception des packagings secondaires : choix d’un carton au grammage allégé, issu de forêts gérées durablement, impression avec des encres végétales, travail de découpe de l’étui pour impression des conseils d’utilisation sur le verso… Le résultat : des packagings en accord avec les valeurs d’élégance de la marque mais aussi avec les attentes des consommatrices attentives au respect de l’environnement.

Premium Beauty News - L’année 2009 ne s’annonce pas vraiment sous les meilleurs auspices. Quel message souhaitez-vous passer à la filière "fournisseur" ?

Stéphanie du Chaxel - Dans ce contexte économique particulier, il est évident que les prévisions de vente deviennent une composante du pilotage des projets. Nous attendons donc d’autant plus de nos fournisseurs une grande réactivité pour pouvoir nous accompagner dans les réajustements nécessaires. Sortiront du lot les fournisseurs réactifs, fiables, qui s’inscrivent dans une véritable relation de partenariat et avec lesquels nous pourrons traverser ces périodes difficiles tout en préparant les sujets de fond de demain.

Premium Beauty News - Les variations de cours des matières premières rendent les prévisions d’autant plus complexes.

Stéphanie du Chaxel - En effet, d’autant plus que nos politiques de prix de vente ne peuvent fluctuer en conséquence vis-à-vis de notre distribution. Le seul bénéfice de cette situation est d’obliger les équipes de marketing et développement, en collaboration avec les services méthodes internes et les fournisseurs, à pousser l’analyse de la valeur pour optimiser les prix de revient.

Sothys C Renewal System™

Sothys C Renewal System™

Premium Beauty News - Les préoccupations écologiques ne risquent-elles pas de faire les frais d’un contexte économique difficile ?

Stéphanie du Chaxel - En ce qui concerne Sothys, la démarche de développement durable n’est pas un effet de mode mais un engagement de fond. Comme l’a rappelé le président fondateur du groupe Sothys, Monsieur Bernard Mas, il s’agit de « la conceptualisation des valeurs mises en pratique dès 1970 en pariant sur le développement de l’entreprise dans un environnement provincial et familial ». [1]

Au-delà de la démarche spécifique de création d’un jardin botanique [les Jardins Sothys, ndlr] et des pratiques quotidiennes en faveur de l’environnement qui sont au cœur de nos processus industriels conduits dans le respect des normes ISO9001, OHSAS et BPF, l’éco-conception est au centre de nos réflexions marketing.

Le dernier exemple en la matière est la création de la toute nouvelle ligne C Renewal System™. Une ligne haute technologie bénéficiant d’une charte graphique spécifique épurée et haut de gamme pour laquelle, là aussi, une réflexion de fond a été menée sur l’allègement des cartons.

Premium Beauty News - Le rapport au "full service" semble avoir évolué au sein des grandes maisons de luxe. Qu’en est-il pour Sothys ?

Stéphanie du Chaxel - Le full-service est une pratique que nous utilisons avec parcimonie et ce pour deux raisons. Tout d’abord nous souhaitons privilégier la maîtrise de nos approvisionnements et un contrôle qualité renforcé en accord avec les exigences strictes que nous nous sommes fixées en interne. Par ailleurs, dans le respect du principe de « Développement Durable » du groupe Sothys, nous préférons privilégier l’activité de nos personnels au sein des structures internes du groupe plutôt que de recourir à du travail externalisé en France ou à l’étranger.

Propos recueillis par Jean-Yves Bourgeois

Notes

[1Discours de M. Bernard Mas en préambule de la conférence débat sur le thème du développement durable autour du livre Sauver demain (Éditions Arnaud Franel, octobre 2008) de MM. Jacques-Olivier Gratiot, ancien directeur de la création chez l’Oréal, Robert Salmon, ancien vice président de L’Oréal, et Toni Casalonga, artiste plasticien.

© 2009 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in Paris : Compte à rebours lancé pour l’édition 2020

La prochaine édition du salon dédié à la chaine de valeur du maquillage et du skincare se déroulera les 18 et 19 juin 2020 au Carrousel du Louvre. Cette année encore, MakeUp in Paris accueillera les acteurs clés du packaging, de la formulation et du full service maquillage et soins. Au programme : derniers produits lancés, innovations, (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Le bouquet floral revient sur le devant de la scène

Émilie Coppermann
Le bouquet floral revient sur le devant de la scène

Tout comme la mode est un éternel recommencement, la parfumerie fonctionne également par cycles. Et la floralité ne déroge pas à la rêgle. Essence de la féminité, elle revient aujourd’hui moins invasive que dans les années 80, comme c’était le cas par exemple avec Poison de Christian Dior. À la fin des années 90, les floraux ont alors laissé (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer