Silab apporte des données complémentaires d’efficacité sur Whitonyl®, un actif naturel purifié issu de l’algue rouge Palmaria palmata et destiné à lutter contre les signes du photo-vieillissement cutané (teint terne et gris, taches brunes sur le visage, le décolleté et les mains).

Dès 2007, Silab présentait l’action ciblée de Whitonyl sur le mélanocyte et sa capacité à limiter à la fois l’activité de la tyrosinase et la mélanogenèse (synthèse de mélanine et transport/transfert des mélanosomes), et à inhiber la synthèse du Stem Cell Factor (SCF).

Récemment, grâce à de nouvelles études explorant l’impact de l’environnement sur la mélanogenèse, Silab a pu démontrer la capacité de Whitonyl à réguler deux voies inédites :

- l’épigénome des mélanocytes ; 
- la communication via les exosomes kératinocytaires.

Silab a ainsi pu démontrer le pouvoir dépigmentant et éclaircissant de Whitonyl sur la peau de volontaires caucasiens et asiatiques, par l’augmentation des paramètres L* (clarté de la peau) et ITA° (degré de pigmentation) et la diminution du paramètre b* (pigmentation jaune mélanique). « Avec Whitonyl, la peau est uniforme et claire, le teint s’illumine et les taches pigmentaires s’atténuent,  » indique l’intreprise.

Obtenu par un procédé de fabrication non dénaturant, Whitonyl (nom INCI : Water & Palmaria palmata Extract) est un actif breveté, disponible en solution aqueuse (dose recommandée : 1 à 4%) et sous forme de poudre sans conservateur (dose recommandée : 0,1 à 1%), conforme aux réglementations cosmétiques internationales (Europe, Etats-Unis, Japon, Chine).

Plus de détails : ici.