Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Ingrédients & formulation

Shiseido veut cultiver ses propres ingrédients naturels

Comment garantir la sécurité d’approvisionnement, la qualité et la traçabilité des ingrédients naturels utilisés dans les produits cosmétiques ? Pour Shiseido, la réponse semble être de les cultiver soit même.

Shiseido a initié plusieurs opérations tests dans le but de cultiver en interne ses propres ingrédients végétaux. Première étape pour le leader japonais de la cosmétique : l’installation d’une unité en forme de container dans son usine de Kakegawa, lui permettant de cultiver les plantes utilisées comme matières premières pour les ingrédients actifs dans un environnement contrôlé. L’étape suivante est la mise en place d’un champ d’essai en plein air qui entre en fonction en avril.

Shiseido effectue ainsi un pas de plus vers son objectif de lancer des produits cosmétiques formulés à base de plantes cultivées sous son contrôle d’ici 2014 au plus tôt. Shiseido va graduellement étendre la culture et la production de ressources végétales sur ses propres terrains, tout en coopérant avec des producteurs de matières premières.

Intérieur de l’unité de culture test dans l’usine de Shiseido à Kakegawa © Shiseido Group

Intérieur de l’unité de culture test dans l’usine de Shiseido à Kakegawa © Shiseido Group

Qualité et sécurité

L’objectif de cette initiative est bien évidemment de répondre à la tendance du marché des cosmétiques vers plus de produits naturels et biologiques. Shiseido entend aussi accroître les garanties en matière de sécurité et de traçabilité de ses produits, en se démarquant de la masse de ses concurrents qui délèguent leur production auprès de tiers.

Selon l’entreprise japonaise, l’intégration d’une partie de la production des ingrédients végétaux nécessaires à la production de ses cosmétiques présente au moins trois avantages :

  • superviser toutes les étapes de culture depuis la plantation de la graine permet de disposer matières premières « sûres et fiables », « de qualité stable » et « traçable », permettant de connaître l’histoire et les producteurs des plantes,
  • contrôler les conditions de culture élargira également les possibilités de produire des matières premières contenant des quantités élevées d’actifs et l’utilisation de ses ingrédients botaniques de haute qualité contribuera au développement de produits très compétitifs,
  • sécuriser les approvisionnements avec des récoltes stables et une réduction des risques de fluctuations de prix.

Par ailleurs, Shiseido envisage également d’utiliser des sources d’énergie naturelles pour chauffer certaines des parties de sa ferme-usine.

Portfolio

  • Extérieur de l'unité de culture test dans l'usine de Shiseido à Kakegawa © (...)
  • Test de culture en plein champ © Shiseido Group
© 2013 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Clean Beauty in London se tiendra les 12 et 13 octobre 2020

Un nouveau salon dédié à la clean beauty à Londres

Nommé Clean Beauty in London, ce nouvel événement a pour objectif de rassembler sous un même toit des experts, des scientifiques, des fournisseurs, des marques, des influenceurs et des journalistes pour « construire l’avenir de la clean beauty ». Le salon, qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2020 à The Brewery, un espace événementiel situé (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
L'Inde s'affirme comme le prochain géant de la beauté

Asia Cosme Lab
L’Inde s’affirme comme le prochain géant de la beauté

Grâce à une population jeune en croissance (première population de jeunes dans le monde), à l’émergence d’une vaste classe moyenne, et à un meilleur accès à Internet dans les zones urbaines et rurales, l’Inde s’apprête à devenir le prochain géant de la beauté après la Chine. Asia Cosme Lab immergé dans le fascinant marché indien, où tradition et (...)

en savoir +
Webinaires
E-boutique - Dernières publications
Réglementations sur l’enregistrement des cosmétiques en Chine - Partie 1
135.00 € HT
Réglementations sur l’enregistrement des cosmétiques en Chine
200.00 € HT
Sécurité des produits cosmétiques. Biélorussie, Kazakhstan et Russie
200.00 € HT
Retour en haut ↑

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer