Deux mois après la fermeture temporaire de ses portes, Risdon International a repris ses activités et réouvert sept unités autour du monde.

Le fabriquant de contenants pour l’industrie des cosmétiques s’était brusquement retrouvé sans fonds ni crédit et avait envisagé de se mettre sous la protection du régime des faillites du Chapitre 11 quand la Sovereign Bank avait demandé le paiement immédiat de la dette de la société et saisi ses comptes.

Thomas Frater, le président de Risdon, a indiqué que la société aurait pu être contrainte de sortir du marché en raison de l’impossibilité de financer activités, et non en raison d’un manque de commandes.

La Sovereign Bank a attaqué Risdon en justice le mois dernier, exigeant d’être remboursée. La société a contre-attaqué en demandant au juge de rejeter ce qu’elle a qualifié de dmande draconienne.

Risdon a récemment produit deux mascaras pour L'Oréal Paris

Risdon a récemment produit deux mascaras pour L’Oréal Paris