Quentin Reygrobellet prend la tête de Birchbox en France en tant que Directeur général. Il succède à ce poste à Quentin Vacher. Cette nomination intervient alors que le e-commerçant cherche à faire évoluer son modèle.

Quentin Reygrobellet entend asseoir durablement Birchbox en première place...

Quentin Reygrobellet entend asseoir durablement Birchbox en première place de la distribution de la beauté online en France

Les premiers jours de 2016 ont ainsi marqué le lancement d’un nouveau service : ShopInBox, ou la possibilité d’ajouter à sa box le shopping beauté réalisé sur birchbox.fr, en un seul colis, sans frais de port.

«  L’abonnement s’envisage dès lors comme un mode de conversation ouvert, où l’abonnée a entièrement la main sur son expérience : il la module au gré de ses envies et des découvertes beauté faîtes grâce à la box. Les premiers résultats sont éloquents : 70% des commandes e-shop sont aujourd’hui expédiées via ce service, augurant de beaux jours encore à l’abonnement et à l’expérience proposée par Birchbox : la box n’est plus un phénomène de mode mais un service packagé complet,  » explique l’entreprise.

Co-fondateur de JolieBox en 2011, Quentin Reygrobellet a participé au déploiement rapide de JolieBox en Europe (en Angleterre en 2011, en Espagne en 2012), puis au rachat de JolieBox par Birchbox fin 2012. Il occupait jusqu’à présent la fonction de Directeur Commercial Europe de Birchbox, attribution qu’il conserve.

« 5 ans et 3 levées de fonds après son lancement, Birchbox est le premier expéditeur de colis beauté en France. Loin de lancer un effet de mode, Birchbox a imposé une nouvelle manière d’expérimenter et d’acheter la beauté, qui impacte de façon irreversible le marché sur lequel nous opérons, » explique Quentin Reygrobellet.