Pierre Marand, Président de Qualipac

Pierre Marand, Président de Qualipac

Premium Beauty News - Selon votre propre expression, vous vous qualifiez volontiers de « fabricant d’écrins de beauté » !

Pierre Marand - Une expression qui résume bien, effectivement, tout le travail et toute la passion qui animent les collaborateurs de Qualipac. Et cela se vérifie chaque jour à chaque lancement. Je vous donne quelques exemples récents…

Avec « Orchidée impériale, concentré de longévité », Guerlain a souhaité que le design du flacon soit le reflet de la technicité, de l’ultra-concentration et de l’efficacité de son nouveau sérum. Il en résulte un concept packaging inédit, un contenant multi-composants, doté d’une identité forte, dont l’esthétique et la facilité d’utilisation ne laisse rien deviner de la complexité de son mécanisme. Car l’ensemble se pare de neuf composants plastiques que nous avons entièrement produit et assemblé. L’esprit d’élégance et de luxe de la marque emblématique se retrouve dans le choix des matériaux et des finitions, notamment le fourreau central en PCTA naturel soulignant le bleu profond du flacon encadré, à chaque extrémité, par un enjoliveur en ABS galvanisé or. Par ailleurs, la forme du flacon induit une gestuelle verticale « tête en bas » ainsi qu’un mouvement « twist off » pour l’ouverture, l’application du sérum et le verrouillage totalement sécurisé de l’écrin « Orchidée impériale, concentré de longévité ».

Un autre exemple. Après le féminin 212 VIP, le Groupe Puig nous a confié la production de sa version masculine : « 212 VIP MEN » de Carolina Herrera. Là nous réalisons l’ensemble des composants aluminium et plastique et nous assurons toute la maîtrise d’œuvre. Parmi les composants que nous assemblons on retrouve du métal, différents plastiques, du verre, de l’acier ainsi que des aimants. L’ensemble livré est prêt à être conditionné sur chaîne.

Troisième exemple… Pour « Prada Candy », qui vient d’être nommé “Best Packaging of the Year” aux Fifi ‘s Awards, nous réalisons une coiffe multi-composants. Au cœur de cet ensemble ultra-sophistiqué, le logo galvanisé or s’insère dans un anneau rose dont le graphisme évoque « le cuir Safiano ». Et le verre produit par Pochet du Courval fait de Prada Candy un bel exemple de développement en synergie au sein du Groupe.

Premium Beauty News - Une offre multi-technologique qui se paye !

Pierre Marand - Elle se paye d’abord en termes d’investissements. Cette année, nous investissons 20 % de plus qu’en 2011, année qui avait pourtant été forte en la matière. Des investissements qui passent par un accroissement de capacité, par une optimisation permanente de la production et, donc, une réduction des coûts. Concrètement, nous nous sommes intégrés au début de cette année en métallisation sous vide au Brésil tout en rajoutant des lignes automatiques d’assemblage et nous augmentons de 25 % notre surface productive sur notre site de Shanghai en Chine.

Premium Beauty News - Le maquillage semble un axe de plus en plus important ?

Pierre Marand - C’est exact ! Notre présence renouvelée à MakeUp in Paris en juin puis à la seconde édition New Yorkaise en septembre témoigne de notre volonté d’accompagner nos clients sur ce segment en mettant tout en œuvre pour être et demeurer pour eux la référence en termes de développement packaging. C’est un axe que nous voulons développer en consolidant entre autres notre position dans le domaine des boîtiers à maquillage mais aussi en nous développant sur tout ce qui est maquillage des lèvres. Grâce à nos outils industriels qui tournent au Brésil, en France et en Chine, nous pouvons proposer à la fois des produits mass market et très haut de gamme. Ce secteur du maquillage réclame à la fois beaucoup de savoir-faire et de technologie, tout en se situant dans des gammes de prix très serrées et des délais tendus. Un véritable challenge au quotidien.

Premium Beauty News - Vous avez participé à beaucoup de lancements cette année ?

Pierre Marand - Oui, et c’est sans doute le résultat de la confiance qui s’est instaurée avec nos clients. Parmi les lancements majeurs de ce début d’année, on peut citer, côté parfums, Truth of Dare de (une coiffe très technique, réalisée sans plan de joint apparent, dont le relief est formée de 29 demi-sphères), Allure Homme Sport Eau Extrême de Chanel, Duo now azzaro EDT.Côté maquillage, les boîtiers et le Fond de Teint 3-en-1 de la ligne CK One Colors de Calvin Klein et les boîtiers de la ligne Wong Kar-Wai pour Shu Uemura.