Pierre Marand, Qualipac

Pierre Marand, Qualipac

Premium Beauty News - Les clignotants sont au vert ?

Pierre Marand - Ils le sont pour le moment ! Nous avons réalisé une bonne année 2012 aussi bien en Europe et en Asie qu’au Brésil. Sur ce dernier continent, notre croissance a même dépassé les 15 %.

Premium Beauty News - Une croissance tirée en particulier par le secteur du parfum où vous avez, semble-t-il, nettement accentué votre présence ? Un secteur qui reste très majoritaire chez Qualipac, suivi par celui du maquillage ?

Pierre Marand - Absolument ! Il est clair, par exemple, que les performances de Qualipac au Brésil ont été largement dues à cette croissance dans le parfum. Plus globalement, notre savoir-faire industriel (injection plastique/zamac et aluminium) et notre capacité d’innovations y ont largement contribué.

Un savoir-faire que nous ne cessons de renforcer par de nouveaux investissements (capacité et productivité). Notre usine du Brésil a également bénéficié de gros investissements avec une augmentation de sa surface de plus de 15 %.

La Chine n’a pas été absente de nos préoccupations en matière de renforcement de capacité puisque nous avons à la fois démarré un nouvel atelier d’injection et d’assemblage en juin 2012 et que nous sommes en train de faire construire pour le marché local une nouvelle usine qui abritera de l’injection, du décor et de l’assemblage. Cette nouvelle usine aura pour effet d’améliorer notre capacité de service à nos clients clefs.

Premium Beauty News - Vous avez bien dit une usine pour le marché « local » !

Pierre Marand - Nous nous attachons à offrir la même qualité de service à nos clients quelque-soit leur localisation et leur rayonnement. Il est clair que Qualipac possède un savoir-faire « Made in France » et que nous avons à cœur de valoriser auprès des acteurs majeurs du marché chinois. Notre choix de proximité est rassurant pour ces clients. Ils ont confiance dans notre capacité à les aider à développer leurs marques.

Premium Beauty News - Vos fabrications réalisées en Chine ne sont pas destinées qu’à la Chine !

Pierre Marand - C’est vrai ! Nous fabriquons en Asie une grande quantité de packagings destinés au secteur du maquillage, ce qui nous permet d’alimenter à la fois l’Europe, mais aussi les États-Unis. Nous avons l’immense atout d’être présents industriellement un peu partout pour répondre au mieux à la demande de nos clients, qu’ils soient mondiaux ou locaux.

Premium Beauty News - Maître mot, semble-t-il, chez vous, « l’innovation » !

Pierre Marand - Nous avons effectivement mis ce mot au centre de notre stratégie. Pour, selon notre maxime, « réaliser les rêves de nos clients », le choix est simple : « Être les plus performants en matière d’innovation ». Cela représente des moyens à la fois en « talents », en recherches, en capacités techniques et industrielles, en flexibilité, en réactivité, service. Toute une panoplie où chaque étape est essentielle.

L’innovation, démarche engagée dans la continuité de l’esprit de collaboration avec les autres Pôles du Groupe Pochet, constitue aujourd’hui un axe stratégique de notre développement. Plusieurs projets communs sont en cours de déploiement et devraient, à court et moyen terme, faire évoluer significativement la perception sensorielle du parfum, du soin et du maquillage.

Premium Beauty News - Quelques exemples de lancements récents auxquels Qualipac a contribué !

Pierre Marand - Parmi les lancements récents, actuels ou à venir auxquels nous avons collaboré, on peut citer :

- La collection de boîtiers Hypnôse Doll Eyes conçue par Alber Elbaz pour Lancôme avec des décors spécifiques en film image. Ces palettes et ombres à paupières sont également équipés, pour la première fois, d’applicateurs aimantés produits par Priminter (lancement le 15 juin, 2103).

- La coiffe aluminium de Gentlemen Only signée par la gravure du logo Givenchy sur le top

- Les nouvelles pampilles en zamac et émail de la ligne Black XS Lxcès de Paco Rabanne.

- Les coiffes Encounter de Calvin Klein et Pink Friday de Nicki Minaj ainsi que celles de Carbon by Eudora pour O Boticario, le premier développement parfum de notre site brésilien, Ipel, récompensé par un « Prêmio Embalagem Marca ».

À noter qu’avec Génifique Yeux Light-pearl, Lancôme a entièrement repensé l’application des soins regards et nous a choisis pour l’accompagner dans le développement de son innovation. Le challenge consistait à intégrer à la coiffe un applicateur spécifique avec un embout, fonctionnel et high-tech, conçu dans le même matériau que les outils chirurgicaux. Cet embout, en forme de perle étirée, nécessitait un système d’accroche à la fois souple et résistant :

- souple, pour faciliter la gestuelle massante du contour de l’œil avec un angle de rotation de 50°

- résistant, pour garantir à l’utilisatrice une tenue parfaite de la perle sur son axe.

L’interactivité entre Lancôme et nos équipes pour la mise au point de l’applicateur a permis d’atteindre le niveau de précision et de perfection fixé par la marque.

Des exemples de lancement qui me permettent, en conclusion, d’insister sur un point essentiel de notre positionnement : Nous sommes clairement sur le segment du prestige et nous le resterons. C’est dans notre ADN.