Martine Denisot © F. Coquerel

Martine Denisot © F. Coquerel

Occupée par sa carrière dans la communication et le tourisme, Martine Denisot gardait pour elle son envie d’entrer dans les secrets de la parfumerie. Bel hasard, elle rencontre un jour Jacques Polge qui lui ouvre les portes du laboratoire Chanel « pour s’exercer le nez », observer, apprendre. Durant une année, elle décortique les matières premières, expérimente les dilutions et s’essaie à la composition. Ces premiers pas au cœur du sérail la confortent dans son envie. Elle poursuit son apprentissage chez Cinquième Sens où elle rencontre Anne Sophie Behaghel et Amélie Bourgeois qu’elle soutiendra plus tard en s’associant au projet d’atelier de composition olfactive Flair.

À ce stade, Martine Denisot peut enfin créer et ne s’en prive pas. Pour elle, sa famille, son mari, son entourage mais juste pour le plaisir. C’est une collaboration inattendue avec Lostmarc’h qui lui met le pied à l’étrier. Elle compose une brume travaillée autour du coing, inspirée des jardins de son Berry natal.

L’idée de partager commercialement ses compositions a finalement pris forme et donne aujourd’hui le jour à la collection « Pour toujours ».

Six fragrances dans un joli flacon au capuchon de porcelaine, luxueusement posées dans leur étui dessiné par Philippe Di Méo, inaugurent cette nouvelle gamme de parfums confidentiels. Les formules sont courtes mais très travaillées, les matières premières naturelles sont favorisées. « Je cherche à faire des parfums cocons, feel good, qui procèdent du mouvement slow, » décrit Martine Denisot.

Pour Toujours © F. Coquerel

Pour Toujours © F. Coquerel

Bootylicious, un fruité floral également travaillé autour du coing associé entre autre à la fleur de Davana ; Tudo Bem pour évoquer l’ambiance douce du Brésil comme une caipirinha aux senteurs d’agrumes, bergamote, cédrat, menthe, gingembre et poivre noir ; Pyrus au fruité de la poire et du vétiver ; Graines, d’un souvenir d’enfance chez le grainetier aux effluves d’orge, de cacao, de cardamone et d’origan ; Boule de Gomme, et la douceur de la fleur d’oranger et de lavande ; Khasmin l’oriental de narcisse, jasmin, Oud safran et santal porté par les vents du désert ….

À découvrir en exclusivité au Bon Marché dès le mois de juin au prix de 160 euros les 100 ml.