Stéphanie Poulage

Stéphanie Poulage

Une gamme de parfums intemporels, laissant libre cours à l’imagination olfactive, au rêve et à l’envie de voyage, mais ancrés dans la tradition d’élégance de la parfumerie française classique ? C’est le pari de Stéphanie Poulage, ancienne étudiante de l’ISIPCA (promotion Patou 1991), qui a fait ses classes chez Rochas, Roure et IFF avant de s’occuper des parfums de prestige chez Procter & Gamble (Hugo Boss, Old Spice, Helmut Lang, Hervé Léger).

Associée à Gaétan Ferté, Stéphanie Poulage a longtemps muri son projet, avant de lancer ses quatre premières fragrances (Ubiquité, Odora di Femina, Suprême Orient, Liquid Time) en mars dernier sous la marque Poulage Parfumeur. « C’est une gamme de créatrice, pas un parfum marketing autour d’un concept,  » explique-t-elle. « J’ai créé les parfums que j’ai envie de porter, sans extravagance ni partis pris excessifs.  »

Stéphanie Poulage a créé elle même, dans son laboratoire, les prototypes des fragrances, avant d’en confier la production à des maisons françaises de parfumerie. Elle a choisi des ingrédients précieux (essence de rose de Senir, absolue de rose de Senir, absolu de jasmin sambac des Indes, essence de noix de muscade de Ceylan, vétiver de Madagascar, clous de girofle essence de Nosy Be, etc.) en prenant soin de se tenir à l’écart de la banalité. « Sans belles matières on ne va nulle part, mais, tout comme en cuisine, les ingrédients ne suffisent pourtant pas, l’assemblage du parfumeur est essentiel,  » précise-t-elle.

Côté packaging, la gamme est présentée dans un flacon standard fabriqué par Pochet embelli d’une sérigraphie or 18 carats. L’étui en carton présente l’originalité de s’ouvrir et de se refermer comme un paquet de cigarettes. Pour rester dans l’esprit voyageur des fragrances, des fourreaux en cuir sont vendus séparément et sont disponibles en quatre couleurs (bleu nuit, chocolat, blanc, rouge grenade). Ils s’adaptent sur les formats 75ml qui deviennent encore plus nomades et présentent l’avantage d’être acceptés en cabine par les compagnies aériennes.

Poulage Parfumeur cible les parfumeries indépendantes qui souhaitent se différentier avec des créations d’auteur qui respectent les codes de la parfumerie classique. La Parfumerie du Ranelagh, 58 rue de Passy dans le 16e arrondissement de Paris, a été la première à faire confiance à la jeune marque. Bien sûr, les parfums sont également disponibles sur le site internet de la société. « Pour le moment, nous nous occupons directement de la distribution en France afin d’avoir un contact direct avec le terrain et un retour immédiat sur la perception de nos produits. Les commentaires des premiers clients sont d’ailleurs très encourageants,  » se réjouit Stéphanie Poulage. Les priorités à l’export sont l’Europe et le Moyen Orient.