Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances

Plus de lancements en parfumerie confidentielle qu’en sélectif en 2016

Comme chaque fin d’année, Isabelle Ferrand, directrice de Cinquième Sens a livré son analyse des lancements de parfums de l’année écoulée. 2016 est marquée par la domination en nombre de lancements de la parfumerie confidentielle et avec elle, les parfums de genre mixte.

Plus de 2000 nouveaux parfums ont été lancés dans le monde en 2016. Parmi eux, 41% sont issus de la parfumerie confidentielle et 34 % du sélectif, un basculement notable depuis 2015. Photo : Tiko Aramyan / shutterstock.com

Plus de 2000 nouveaux parfums ont été lancés dans le monde en 2016. Parmi eux, 41% sont issus de la parfumerie confidentielle et 34 % du sélectif, un basculement notable depuis 2015. Photo : Tiko Aramyan / shutterstock.com

Plus de 2000 nouveaux parfums ont été lancés dans le monde en 2016, un nombre élevé qui s’inscrit dans la progression observée depuis quelques années. Parmi eux, 41% sont issus de la parfumerie confidentielle et 34 % du sélectif, un basculement notable depuis 2015. À noter également : la part des féminins ainsi que celle des masculins recule au profit du genre « mixte » ou « non positionné » propre à la parfumerie confidentielle, qui devient désormais le genre dominant, 43 % de l’offre alors qu’ils étaient de l’ordre de 17% en 2006.

Retour de la fougère et féminins fleuris

Isabelle Ferrand constate que les fragrances masculines « poursuivent leur ascension vers des sommets de puissance et de sillage  ». « Aux côtés de la famille des Boisés, qui prime, la famille Fougère revient en force mais surtout en sous-famille, c’est-à-dire que sans être dominante, elle se sent en filigrane dernière les trames boisées ou orientales. La famille Hespéridée est en recul, mais les agrumes restent toujours très perceptibles en notes de tête ».

Les fragrances féminines se positionnent largement en majorité dans la famille Fleurie pour 72 % des parfums, suivie de la famille Orientale pour 13%. Une tendance à l’hybridation avec les Orientaux se dessine : le terme « Floriental » est exploité. Chez les parfums «  non positionnés  », qu’il faut désormais considérer comme une catégorie déterminante du marché, les familles en tête de classement sont les Fleuries (36 %) et les Boisées (31 %). «  À l’avenir, je parie sur l’explosion des Boisées chez les féminins,  » confie Isabelle Ferrand, attentive aux signaux faibles.

Rose, Iris et Patchouli

La rose reste reine, revendiquée par de nombreuses marques. L’iris revient aussi régulièrement dans les compositions olfactives et plus étonnamment dans le nouveau masculin de Cartier L’Envol. Isabelle Ferrand souligne également que le patchouli s’affirme comme le nouvel ingrédient phare de l’année.

Salé sucré

Isabelle Ferrand observe une assise de la note salée en parfumerie qui s’ouvre à des influences inédites sur des accords de cannabis, caviar, sarrasin, algues, pluie, marron, champagne ou wasabi…. Coté sucré, les notes de poire s’affirment et les accords gourmands de type miel, café ou crème brulée…, restent bien installés.

Le couple au parfum

« Cette année, le phénomène à considérer est celui des couples de parfums. Regardez Zadig et Voltaire qui lance simultanément son duo masculin-féminin, notez aussi le lancement simultané de One Million et Lady Million en version Privé, le rapprochement du Mâle et de Classique chez Jean Paul Gaultier. Au regard de ces campagnes osées que l’on a pu voir récemment, on peut imaginer que le couple hétérosexuel ne sera plus la norme référente pour lancer un couple de parfum dans un avenir proche,  » prédit Isabelle Ferrand. À suivre en 2017.

Cinquième Sens & KM

© 2016 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in NewYork tiendra sa 9e édition les 11-12 septembre 2019

Le seul événement de la côte Est exclusivement dédié à la formulation, à la production et au conditionnement du maquillage et des soins de la peau se tiendra au Center415, sur la 5ème avenue, au cœur de Manhattan, les 11 et 12 septembre 2019. MakeUp in NewYork 2019 accueillera plus de 110 exposants dans les domaines de la formulation, de (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
La rupture conventionnelle… la nouvelle démission ?

Catia Del Serra
La rupture conventionnelle… la nouvelle démission ?

Combien de salariés avons-nous vu défiler dans nos bureaux depuis la création de cette nouvelle forme de rupture du contrat de travail ? Des dizaines sans doute... Eh oui, volonté de se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle, de s’essayer à un projet à l’étranger, de s’occuper plus de sa famille, de faire tout simplement une pause (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer