La publication annuelle des chiffres du marché des bioplastiques par European Bioplastics et l’Institut des bioplastiques et des biocomposites (IfBB - Université des arts appliqués de Hanovre en Allemagne) a été l’un des faits saillants de la 8e Conférence européenne sur les bioplastiques, qui s’est tenue les 10 et 11 décembre à Berlin. Les chiffres révélés ont montré le succès de l’industrie des bioplastiques dont les capacités de production devraient passer de 1,4 million de tonnes en 2012 à plus de 6 millions de tonnes environ en 2017.

« La dernière livraison de nos statistiques révèle de nouveau que la croissance mondiale de l’industrie des bioplastiques sera supérieure à la moyenne, » explique François de Bie, Président du Conseil de European Bioplastics. «  La croissance continue devrait concerner tous les types de matériaux bioplastiques et un large et divers éventail de segments du marché - des emballages aux fibres et à l’électronique grand public.  »

François de Bie, Président du Conseil de European Bioplastics

François de Bie, Président du Conseil de European Bioplastics

Tous les types de matériaux progressent, avec les solutions végétales non biodégradables telles que les PE et PET d’origine végétale, en tête du peloton. Les plastiques biodégradables, tels que le PLA, les polyesters et les mélanges d’amidon biodégradables, connaissent également des taux de croissance impressionnants. La capacité de production devrait croître d’environ 60 pour cent d’ici 2017. European Bioplastics souligne également que le marché de l’emballage restera le premier débouché des applications de bioplastiques.

Les données actuelles publiées par European Bioplastics montrent que l’Europe et l’Amérique du Nord restent des zones intéressantes pour la recherche et le développement ainsi que comme marchés finaux. Toutefois, l’association souligne que la création de nouvelles unités de production se fait plutôt en Amérique du Sud et en Asie.

Développement durable

Les avantages environnementaux de bioplastiques ont également été soulignés lors de la conférence.

«  Les bioplastiques fabriqués à partir de ressources agricoles, et réintégrés dans la biosphère en tant qu’éléments nutritifs ou recyclés avec le plastique conventionnel, ont clairement le potentiel pour devenir un véritable matériau durable. Et ils peuvent permettre de réduire la consommation de combustibles fossiles  », a déclaré à Janez Potočnik, Commissaire européen chargé de l’Environnement dans son discours d’ouverture. Dans un message vidéo, il a souligné le rôle crucial que les bioplastiques peuvent jouer dans la transition de l’Europe vers une économie circulaire basée sur le végétal.

Discours vidéo du Commissaire européen Janez Potočnik lors de la 8e Conférence...

Discours vidéo du Commissaire européen Janez Potočnik lors de la 8e Conférence européenne sur les bioplastiques

Même en prenant en compte les taux de croissance annoncés, la surface agricole utilisée pour l’approvisionnement en matières premières renouvelables destinée aux bioplastiques ne représentera qu’environ 0,02% de la surface agricole mondiale, explique European Bioplastics.

Les tables rondes et les présentations proposées lors de la conférence ont souligné que les évaluations du cycle de vie (ACV) restent le meilleur outil disponible pour évaluer de manière factuelle la performance environnementale des bioplastiques. Toutefois, les intervenants ont également souligné la nécessité d’utiliser les méthodes validées les plus pointues et de fournir aux consommateurs des outils faciles à utiliser pour comprendre ces évaluations.