Le salon Unistella de Séoul sur Instagram. © Unistella / Instagram

Le salon Unistella de Séoul sur Instagram. © Unistella / Instagram

Cette nouvelle pratique venue de Corée est cousine de celle de "l’éclat de verre", qui consiste à placer des morceaux de cellophane sur l’ongle de façon à créer l’illusion du verre brisé. La version diamant résulte donc d’une technique similaire mais s’appuyant sur des "éclats" holographiques pour un résultat 3D encore plus lumineux et bluffant.

Cellophane holographique

L’idée émane du salon de Séoul Unistella, dirigé par la manucure Eunkyung Park. Sa page Instagram est une grande source d’inspiration pour les amateurs. La vidéo intrigante qu’elle y a publiée témoigne de l’effet obtenu sur la totalité de la main, et les pages @son_unni et @hee_unistella présentent la méthode testée sur certains ongles.

Diamond nails selon @son_unni sur Instagram © son_unni / Instagram

Diamond nails selon @son_unni sur Instagram © son_unni / Instagram

Eunkyung Park n’a pas encore détaillé sa méthode mais en 2015, elle avait décrit sa technique des faux éclats de verre pour Teen Vogue. Le secret : couper du papier d’emballage de bonbon en petits triangles et les poser grâce à du vernis gel. Le concept est aisément adaptable au cellophane holographique pour un look de la Saint-Sylvestre scintillant qui attirera tous les regard à minuit. À vous de briller !