Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

Olvea rejoint l’UEBT

Olvea Burkina Faso, filiale du groupe Olvea Vegetable Oils, un producteur français d’huiles végétales pour les industries cosmétique, pharmaceutique et agroalimentaire (140 collaborateurs dans le monde et réalise un chiffre d’affaires de 65 millions d’euros dont plus de 70% à l’export), est désormais membre de l’Union pour le BioCommerce Éthique (UEBT), dont le but est de promouvoir des pratiques éthiques d’approvisionnement en ingrédients issus de la biodiversité.

« En devenant un membre de l’UEBT, Olvea Burkina Faso s’engage pour les principes du BioCommerce Ethique : exploiter la biodiversité tout en favorisant sa préservation, respecter le savoir-faire traditionnel et garantir le partage équitable des bénéfices tout au long de la chaîne d’approvisionnement, » explique la société dans un communiqué.

Photo : Marco Schmidt

Photo : Marco Schmidt

Olvea Burkina Faso est l’unité de production de beurre de karité d’Olvea Vegetable Oils. Elle produit un beurre de karité de première pression sans solvant, et a une capacité annuelle de trituration d’environ 3.500 tonnes d’amandes de karité.

« Depuis sa création, Olvea Burkina Faso a fait le choix de développer une approche "filière", qui repose sur des relations transparentes et de long-terme avec des coopératives de femmes. Ce partenariat de proximité est matérialisé par des Protocoles de Collaboration. Les objectifs de cette approche sont une meilleure rémunération des femmes, une maîtrise de la qualité des amandes à travers des formations régulières, une garantie de débouchés commerciaux pour les coopératives de femmes, un travail de terrain et de proximité au quotidien avec les coopératives, et une traçabilité unique et totale, des amandes jusqu’au beurre, » précise le groupe.

« L’intérêt et l’innovation de leur filière est qu’ils ont créé une filiale sur place, qui fixe la valeur ajoutée du produit et leur objectif est d’améliorer leurs filières, de mieux les contrôler. Pour cela, ils cherchent à être en contact direct avec des coopératives de femmes, ce qui leur permet de garantir un prix juste et transparent, » souligne Stéphanie Paquin-Jaloux, Chargée de Programme à l’UEBT.

derniers articles
Focus

MakeUp in Paris : Compte à rebours lancé pour l’édition 2020

La prochaine édition du salon dédié à la chaine de valeur du maquillage et du skincare se déroulera les 18 et 19 juin 2020 au Carrousel du Louvre. Cette année encore, MakeUp in Paris accueillera les acteurs clés du packaging, de la formulation et du full service maquillage et soins. Au programme : derniers produits lancés, innovations, (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Comment la cosmétique “de la ferme à la formule” renforce la confiance des consommateurs

Sébastien Massard
Comment la cosmétique “de la ferme à la formule” renforce la confiance des consommateurs

Selon le rapport Global Corporate Sustainability partagé par Nielsen, 66% des consommateurs se disent prêts à payer plus pour des marques durables et transparentes. L’industrie alimentaire a été particulièrement affectée par un intérêt croissant des consommateurs pour des normes éthiques plus strictes, comme le commerce équitable ou le bio, et (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer