Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Environnement

« Nous avons réconcilié performances environnementales et performances économiques », Alexandra Palt, L’Oréal

À deux ans de l’échéance de son programme de développement durable « Sharing Beauty With All », L’Oréal fait état d’un avancement dépassant en partie certains des objectifs énoncés en 2013. En soutien de la démarche, l’outil d’écoconception SPOT « Sustainable Product Optimization Tool » a été créé par le groupe afin de garantir l’amélioration systématique du profil environnemental et/ou social de chaque produit d’ici à 2020. Alexandra Palt, directrice RSE du groupe fait le point avec Premium Beauty News sur l’ensemble de ces actions.

Alexandra Palt, directrice RSE du groupe L’Oréal

Alexandra Palt, directrice RSE du groupe L’Oréal

Premium Beauty News - Pourquoi avoir créé SPOT, un outil d’évaluation inédit dans l’industrie cosmétique ?

Alexandra Palt - Pour nous aider à répondre à notre objectif 2020 d’améliorer le profil environnemental ou social de tous nos produits. Pour cela, nous avons évalué les leviers de changement mais il nous fallait un outil opérationnel utilisable au quotidien par l’ensemble des marques du groupe. SPOT a été élaboré avec des experts internationaux puis soumis à différentes parties prenantes.

Chaque produit développé chez nous passe aujourd’hui au crible de cet outil d’évaluation. Si c’est une rénovation, la performance environnementale et sociale du nouveau produit est comparée à celle du produit précédent. Si c’est une innovation, la référence sera la moyenne de la catégorie dans laquelle le produit en développement se positionne.

Nous estimons qu’en 7 ans, 90 à 100 % de l’ensemble des produits L’Oréal seront passés par SPOT. Dans tous les cas, la note doit s’améliorer.

Premium Beauty News - Quels sont les leviers d’améliorations ?

Alexandra Palt - Nous étudions l’empreinte eau de la formule, sa biodégradabilité, le taux d’ingrédients d’origine végétale et sourcés de manière durable, mais aussi la taille, le poids, la forme et les matériaux du packaging.

Premium Beauty News - Les premiers résultats du programme « Sharing Beauty With All » sont-ils encourageants ?

Alexandra Palt - Nous devrions atteindre la plupart de nos objectifs à échéance sur l’ensemble du programme, certains d’entre eux sont déjà largement dépassés. Nous avons notamment réduit nos émissions de carbone de 73% par rapport à 2005, alors que nous nous étions fixé un objectif de 60%, et que le volume de production a augmenté de 33% sur la même période, ce qui est déjà exceptionnel.

Ce qu’il faut retenir c’est que nous avons complètement transformé notre manière de faire du business. Le développement durable est pris en compte dans chaque décision stratégique, chaque développement produit. Il est complètement intégré dans la manière de faire notre métier. C’est, je pense, ce qui fait de nous l’une des entreprises dont la performance en matière de développement durable est la mieux reconnue au monde. (NDLR : L’Oréal est l’une des deux seules entreprises au monde - et la seule française - parmi plus de 3 000 entreprises évaluées, à s’être vue décerner en 2017 trois « A », soit le meilleur score, aux classements réalisés par le CDP, organisme visant à étudier l’impact des entreprises sur le changement climatique ).

Premium Beauty News - Les consommateurs suivent-ils la même évolution quant à aux convictions environnementales ?

Alexandra Palt - Les consommateurs évoluent rapidement, on voit déjà des changements, mais les études nous montrent que même s’ils ont de plus en plus de convictions et d’attentes en matière de développement durable, tout le monde ne l’exprime pas par le comportement d’achat.

Propos recueillis par Kristel Milet

© 2018 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Luxe Pack a annoncé le transfert de son édition new-yorkaise au Javits Center dès l'édition 2019

Luxe Pack se prépare pour sa 2e édition à Los Angeles et annonce un nouveau lieu à New York

Avec le lancement réussi de son extension en Californie, 2018 a été une année capitale pour Luxe Pack, le salon professionnel B2B dédié aux emballages de luxe. L’événement reviendra à Los Angeles pour une deuxième édition les 27 et 28 février 2019, se plaçant ainsi officiellement sur la carte des événements professionnels de la côte ouest. (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Nouveau « japonisme » : La tendance beauté qui monte

Caroline Moulin
Nouveau « japonisme » : La tendance beauté qui monte

L’année 2018 en France a été marquée par une succession d’expositions et d’événements culturels consacrés au Japon et célébrant 160 ans d’amitié entre les deux pays. La série « Japonismes en France » s’est conclue en beauté, du 22 novembre au 2 décembre 2018, avec l’ouverture de la Shiseido Japanese Beauty Station, un pop-up store qui a mis en évidence (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer