Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances

« Nos exposants seront visibles en ligne », Sandra Maguarian, MakeUp in Paris

Face à un calendrier de salons professionnels bouleversé par la pandémie de Covid-19, les organisateurs du salon MakeUp in Paris ont pris la décision de tenir un événement 100% virtuel. Les éditions de Shanghai et de New York sont en revanche maintenues à ce jour. Explications par Sandra Maguarian, co-fondatrice et commissaire générale de l’événement BtoB de référence du secteur du maquillage.

Sandra Maguarian, co-fondatrice et commissaire générale des salons MakeUp...

Sandra Maguarian, co-fondatrice et commissaire générale des salons MakeUp in

Premium Beauty News - Le salon MakeUp in Paris, qui devait se tenir au mois de juin, se déroulera finalement sous une forme entièrement digitale.

Sandra Maguarian - Oui c’est vraiment avec une immense tristesse que nous avons dû prendre la décision d’annuler MakeUp in Paris 2020 en raison, d’une part, d’un décret gouvernemental, et parce que, d’autre part, nous le voyons bien aujourd’hui encore en France, les conditions sanitaires ne sont pas optimales pour l’organisation d’un événement de cette ampleur. Dans ce contexte, nous souhaitons offrir à notre communauté un moyen de développer son activité et maintenir des liens dynamiques entre les différents acteurs du marché. Aussi, en complément de nos salons, nous lançons une plateforme qui s’inscrit parfaitement dans notre écosystème afin de continuer notre mission au service de l’industrie de la beauté. Elle nous permet de donner aux exposants et visiteurs confrontés à des restrictions budgétaires et/ou des calendriers très chargés, la chance d’être toujours visibles, de mener à bien des négociations, de rencontrer de nouveaux partenaires, de booster leur business, etc.

Nos VV (Visiteurs virtuels) pourront à la fois contacter leurs fournisseurs habituels et en identifier de nouveaux, découvrir des innovations, participer à des conférences en ligne, écouter des replays, lire des articles sur les tendances à venir...

L’inscription pour les visiteurs sera gratuite est filtrée/modérée par nos équipes.

Une visio-conférence d’exception marquera le lancement de cette plateforme qui sera opérationnelle toute l’année et dont je vous dévoile le nom www.Beauteamatch.com.

Premium Beauty News - Dans quel état d’esprit vos exposants abordent-ils cette future expérience digitale ?

Sandra Maguarian - Alors paradoxalement, tous ceux avec qui j’ai eu l’occasion d’échanger m’ont assuré que leurs usines/laboratoires étaient en fonctionnement que ce soit en France ou à l’étranger. Souvent pour la fabrication de produits indispensables pour le corps médical mais également pour honorer les commandes de nombreuses marques qui vendent principalement en ligne.

Le doute est davantage sur un horizon d’un an, même si je reste persuadée que le virage maquillage-hybride sera la clé de voûte de la nouvelle tendance consommation maquillage qui contrairement au segment skincare, souffrira davantage de cette période Covid19.

Mais nos exposants sont plein de ressources, ils innovent sans relâche et la majorité d’entre eux se sont déjà positionnés sur notre plateforme.

Premium Beauty News - En ce qui concerne les autres événements, MakeUp in Shanghai devrait se tenir en juillet et MakeUp in NewYork en septembre. Comment s’annoncent-ils ?

Sandra Maguarian - La reprise en Chine nous conforte dans l’idée que MakeUp in Shanghai se déroulera dans les meilleures conditions possibles début Juillet. Nous n’avons enregistré aucune annulation d’exposants chinois. Tous seront présents et nous les en remercions vivement. De nouveaux exposants ce sont même manifestés, peu de temps après le déconfinement de la Chine. Certes les visiteurs hors Chine seront probablement absents mais la Chine a elle seule suffira à satisfaire nos exposants.

Quant à MakeUp in NewYork nous restons vigilants et si le moindre doute sécuritaire persistait, nous prendrons les décisions qui s’imposent.

Une des raisons du positionnement de nos salons sur différents marchés est de limiter les déplacements de longue distance et de satisfaire les marchés locaux. C’est pourquoi l’impact de la possible désaffection de visiteurs étrangers est relativement faible.

Premium Beauty News - À New York vous devriez normalement inaugurer un nouveau lieu, le Javits Center. Est-il déjà possible d’avoir une vision de ce que sera cette édition ?

Sandra Maguarian - Oui nous avons longuement hésité avant de nous lancer dans cette nouvelle aventure au très célèbre Javits Center. Une des salles de ce centre d’expositions est sans équivalent à New-York avec une verrière gigantesque apportant une très belle luminosité. Le Javits est devenu en quelques années "the place to be", certainement grâce à la réhabilitation totale du quartier Hudson Yards ainsi qu’à l’arrivée du métro au pied du bâtiment. Nous avons hâte de vous le faire découvrir.

Premium Beauty News - Enfin, vous avez prévu de lancer à Londres un nouvel événement dédié à la clean beauty. Comment celui-ci s’annonce-t-il ?

Sandra Maguarian - C’est un élan extraordinaire qui nous entraîne à faire de ce tout premier événement dédié à la Clean Beauty, un incontournable. Les fournisseurs manifestent un très grand intérêt et s’inscrivent spontanément à l’événement, quant aux marques elles nous reprocheraient presque de ne pas avoir lancé cet événement plus tôt !

Nous avons créé un comité de pilotage constitué de personnalités et organismes internationaux liés au mouvement Clean Beauty. Ce comité doit se réunir dans les prochains jours... en visio-conférence évidemment !

Propos recueillis par Vincent Gallon

info portfolio

© 2020 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

L’édition 2020 de MakeUp in Paris remplacée par une plateforme virtuelle

La décision du gouvernement d’interdire les rassemblements de plus de 100 personnes jusqu’à cet été a finalement mis un terme aux derniers espoirs des organisateurs du salon MakeUp in Paris. L’événement B2B, qui devait se tenir les 18 et 19 juin au Carrousel du Louvre, sera finalement remplacé par une plateforme virtuelle. « Afin de...

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Chine : refonte en vue du cadre réglementaire des cosmétiques

ChemLinked
Chine : refonte en vue du cadre réglementaire des cosmétiques

Le cadre actuel de la réglementation des cosmétiques en Chine est le Règlement sur la surveillance de l’hygiène des cosmétiques (CHSR), qui est mis en œuvre depuis 30 ans et auquel seules de légères améliorations ont été apportées depuis. Depuis 2013, la Chine a entrepris de modifier ce règlement général et l’a renommé Règlement sur la...

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer